DC Catco World

Forum RPG DC
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour, un recensement a été mis en place dans Vie du Forum => News. Il n'est pas facultatif, si vous n'êtes pas recensés votre compte sera supprimé.

Un mal nécessaire [Harley Quinn]

 :: Central City :: Keystone City Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 11 Mai - 22:35
* Enfin... Enfin ! Savoura le jamaïcain, en jouant distraitement avec les sept cartes en bois décoré qu'il avait emmenées avec lui. Enfin, je m'approche de mon but... * Songea-t-il joyeusement, sous la lumière du lampadaire qui éclairait le parking – désert - où il attendait son véhicule.

Harley Quinn n'était pas femme à accepter le moindre rendez-vous ; ses ennemis auraient eu tôt faits de la piéger, sinon. De plus, au sein de "sa" ville, elle était virtuellement intouchable, protégée par ses connaissances, hommes de mains et alliés. Pourquoi accepterait-elle de se déplacer hors de sa zone de confort, alors qu'en restant sur son territoire, elle s'assurait de demeurer en position de force ? Or, quand bien même il aurait osé venir trouver la complice du Joker à Gotham, Linton se serait certainement fait tuer avant d'avoir pu énoncer sa requête. Ici, dans la ville industrielle de Keystone, la rencontre se ferait déjà sous de plus favorables auspices.
Par le biais d'une de leur connaissance mutuelle, Papa Midnite avait fait savoir qu'il souhaitait s'entretenir avec la Reine de Gotham, à qui il promettait d'offrir – temporairement, mais gratuitement – des pouvoirs surnaturels, en retour d'informations. Le sorcier espérait que la malicieuse et joueuse criminelle se laisserait séduire par la perspective de goûter aux joies des super-pouvoirs (surtout si cela lui permettait de se distraire, de se défouler ou de s'enrichir). Une fois mise dans de bonnes dispositions, Harley Quinn accepterait – normalement, sans rechigner – de donner au prêtre vaudou les réponses qu'il convoitait.

Linton n'avait pas regardé aux dépenses ; son meilleur hommes de confiance avait été chargé de retrouver Quinn à la gare ferroviaire de la ville, au volant d'une Ford Expedition noire flambante neuve et équipée des modifications d'usages : vitres teintées, carrosserie pare-balles, mini-bar inclus dans la banquette arrière et cloison insonorisé séparant le conducteur de la portion passagers. Une fois l'invitée de Midnite à son bord, le 4x4 devait rouler vers le centre-ville de Keystone, s'arrêtant une deuxième fois pour faire monter l'organisateur de la réunion. L'objectif de la manœuvre était que, pour la nuit où elle posséderait des pouvoirs, Harley Quinn disposerait d'un véhicule avec chauffeur l'emmenant à la destination de son choix. Linton, confortablemenet assis à ses côtés, accompagnerait la criminelle blonde pour rester libre de discuter de temps à autres avec cette dernière. Les doigts ornés de bagues d'or et d'argent du bokor cessèrent de jouer avec les sept petites plaquettes brunes le temps qu'il replie son foulard de soie ocre dans la poche frontale de sa veste. Les cartes reposèrent dans la poche ventrale le temps que Midnite époussette son revers, les nuances blanches de sa veste ressortant orangées sous l'éclairage nocturne du parking.


* Espérons que je ne regrette pas cette soirée. * Pria le croyant en apercevant la Ford noire tourner à l'angle d'un boulevard, en caressant nerveusement le gris-gris qu'il portait sous ses vêtements.

Lorsque le lourd véhicule s'immobilisa à sa hauteur, Linton avait de nouveau son maigre sourire matois sur les lèvres. Sans efforts, il ouvrit la portière arrière, et monta rejoindre la femme qu'il avait longtemps cherché à rencontrer.


« Ravi de pouvoir enfin vous rencontrer, mademoiselle Quinn. Entama le trentenaire, en observant son interlocutrice avec des yeux luisants d'un sombre intérêt, tout en s'installant confortablement sur la banquette arrière. Je crois savoir que vous n'aimez pas trop que l'on vous fasse attendre... Alors venons-en directement à ce qui va occuper notre soirée commune ! Attaqua d'emblée le mystique jamaïcain, en s'allumant un cigarillo – sans en proposer un à son invitée. La phrase qui suivit fut hachée par la première bouffée qu'il tira. Comme convenu... J'ai appelé les esprits, afin de voir si certains vous appréciaient assez pour vous faire bénéficier de leurs faveurs... Déposant sa cendre, il décocha un étrange regard à l'arlequin. Sans grande surprise, ce sont des lois féminins qui ont majoritairement répondus. Vous avez cependant une certaine popularité dans le monde spirituel, mademoiselle Quinn. Pas moins de sept lois ont manifesté leur désir de vous faire don d'un cadeau – pour la durée de cette soirée, j'entends. Notez bien qu'il s'agit d'un fait rare, surtout pour une non-croyante. D'ordinaire, je ne parviens à persuader qu'un, voire deux, lois mineurs, de gracier d'une faveur un mortel. Sachez que les esprits favorisent celles et ceux dont ils savent qu'ils feront un usage... "Approprié"... De leur cadeau. » Précisa Linton, en choisissant soigneusement ses mots (mieux valait ne pas préciser ouvertement que le cadeau d'un esprit pouvait ne pas se révéler plaisant).

Apaisé par les quelques bouffées tirées de son cigarillo, Midnite mit celui-ci de côté, afin de sortir de sa poche frontale les sept épaisses cartes de bois, qu'il déploya en éventail. Chacune avait été orné d'un pictogramme renvoyant à un esprit particulier.


« Choisissez en une la carte dont le dessin vous plait, ou celle qui vous paraît la plus intéressante. Surtout, laissez-vous guider par vos pulsions. Avec le vaudou, tout est affaire de ressenti... Votre cœur sait quel loi lui sera le plus favorable ; ce dernier n'attend qu'un geste de votre part, que vous lui montriez votre incontestable préférence. Sourit le prêtre, avant d'ajouter. Bien entendu, en montrant votre préférence à un esprit, vous vexerez les autres... Un seul pouvoir, mademoiselle Quinn. Un seul choix.. » Répéta le sorcier, en laissant la blonde examiner une à une les sept effigies.


Papa Midnite
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2017
Localisation : Variable entre les différentes villes des USA

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Linton Midnite
Âge :: 38 ans
Petit ami(e) :: Aucune (en ce moment)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 12:52
Linton & Harley
Un mal néssaire



Qui conque me connais sait que je n’ai pas pour habitude de me rendre à des rendez-vous qu’on me donne, pour la simple et bonne raison que c’est moi et uniquement moi qui décide de qui je vois et quand je vois la personne, cependant, il faut bien faire des efforts parfois et cette fois les paroles de Lilith m’ont convaincu pour cette rencontre. Mais bon pour autant, je ne ferai pas forcement confiance à cet homme, je suis une personne méfiante, et je ne suis pas une personne qu’on utilise, après tout, c’est moi qui me sert des gens et pas le contraire, la seule personne qui a de l’influence sur moi est le Joker et ces derniers temps, il est aux abonné absent, il faut bien le dire, alors je prends mes décisions moi-même et ça me convient parfaitement.

Enfin revenons à se rendez vous arranger avec cet homme, Midnite, au fond de moi, je me demande ce que me veut cet homme et ce qu’il va pouvoir m’apporter, tout à un but dans la vie, je dirai et s'il a besoin de moi, je peux avoir besoin de lui également, c’est donc pour cette raison que je m’étais mise en route pour le rencontrer, la rapidement, je trouve une voiture qui m’attend, hum, je suis toujours aussi méfiante, mais comme toujours, j’ai plein de choses sur moi pour me défendre ça ne change rien. Si c’est un piège, je ne me laisserai pas faire. Mais bon pour le moment, je m’occupe dans la voiture, le trajet me semble long, mais je m’occupe comme je peux, jusqu’au moment ou la voiture s’arrête et que l’homme en question monte dans la voiture, un homme assez spécial, je ne peux que l’observer bien entendu quand il s’installe. Je le laisse alors parler, j’ai pour but de savoir ce qu’il me veut avant de dire quoi que ce soit, cependant son discours est assez étrange, alors comme ça, il a une sorte de cadeau pour moi, un don que j’aurai pendant une nuit… C’est intéressant tout ça et bien entendu, ça ne pourra que me servir, je ne sais pas encore à quoi, mais je prends toujours ce qu’on me donne quand c’est pour me servir.

Je l’écoute donc attentivement quand il me parle des esprits et de leurs cadeaux, il faut que je fasse quelque chose d’approprier ça me semble logique et quand il sort alors les cartes en question en me disant de choisir et que forcément, les autres seront vexer, je ne peux qu’enfin prendre la parole.

-Je ne suis pas dupe, et même si ce cadeau, enfin ce don d’une nuit est très intéressant, je ne pourrais pas dire le contraire, il me semble cependant qu’il doit y avoir un prix n’est pas. Et donc qu’il y a quelque chose que vous aimeriez avoir en retour…

Je l’observe en souriant, puis repose mon attention sur les cartes de nouveau, il faut que je choisisse celle qui m’attire le plus. Je pense avoir fait mon choix, mais cependant, je ne le dis pas tout de suite.

-Mon choix est déjà fait concernant vos cartes cependant…

© code par Nostaw.
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 14:41
Le cigarillo retourna entre les lèvres pincées du jamaïcain, qui observa, paupières mi-closes par-delà des volutes de fumée, Harley Quinn soulever ce qui, pour lui, relevait de l'évidence. Qu'il offre un don des esprits sans rien espérer en retour aurait été stupide, un gaspillage de ses précieux talents ! Le prêtre vaudou partit dans un bref éclat de rire, avant de feindre l'étonnement.

« Comment ? Serais-je alors le premier homme à vouloir déployer tant d'efforts pour le simple (mais savoureux) plaisir de profiter de votre compagnie, mademoiselle Quinn ? Vous m'en voyez surpris. » S'écouta parler - avec un soupçon d'effronterie - l'élégant croyant, très au fait du succès qu'avait la jeune femme auprès de la population.

Par-derrière un sourire innocent né de la question d'Harley Quinn, Midnite guettait le moment où il pourrait enfin obtenir des réponses à ses questions. Prudente (l'expérience gothamite parlait !), la compagne du Joker voulait apparemment savoir dans quoi elle mettait les pieds avant d'accepter l'offre d'un inconnu. Plutôt que de lui répondre du tac au tac, Linton reprit une longue bouffée de son cigarillo, hésitant quant à l'approche à suivre.


*Je pourrais lui demander directement l'information que je convoite..De la sorte, si elle me répond, alors il ne me sera même plus nécessaire de lui faire don d'un pouvoir. Raisonna le pragmatique sorcier, qui éviterait si possible de donner plus de puissance à une déjà dangereuse criminelle sur laquelle il n'avait pas de contrôle. Mais si elle sent quelle valeur j'attribue à sa réponse, elle en jouera pour me tenir en haleine, et ne répondra pas. Sauf que si je tourne autour du pot, en commençant par des questions dont les réponses m'intéressent moins, elle pourrait malgré tout finir par voir où se porte mon intérêt... * Pensa le trentenaire à toute vitesse, avant de sortir de son mutisme, reposant sur son support son cigarillo.

« Disons que j'ai développé une sorte de fascination pour les événements de Midway city. Une tragédie pareille marque fatalement la mémoire !Cette ville a connu un tel traumatisme... S'il fallait s'en convaincre, il suffirait de rappeler l'étendue des dégâts matériels chiffré après le drame, le coût invraisemblable des reconstructions qui ont été nécessaires. Pourtant, l'explication officielle de ces dégâts ne m'a jamais convaincu. Articula calmement le mystique, en entrecroisant ses doigts sur ses genoux, son sombre regard braqué sur son interlocutrice. Vous n'ignorez pas être l'une, sinon la seule, personne actuellement en vie et libre de pouvoir communiquer à d'autres votre témoignage de ce qui s'est déroulé dans cette ville, mademoiselle Quinn ? S'enquit pour la forme le bokor, qui posait de toute façon sa question de manière rhétorique. On a fait taire une vérité dérangeante, ce jour-là, n'est-ce pas ? Car ce n'est pas un problème technique, qui causa le déraillement du métro de Midway city ; pas plus qu'un séisme ultra-localisé ne fit s'effondrer plusieurs immeubles du centre-ville ou morceler le bitume de la route... » Affirma gravement le locuteur, en guettant une confirmation.

Difficilement, Midnite cessa là sa salve de questions. Son objectif étant de feindre un vague intérêt pour les réponses attendues, il ne devait pas apparaître trop pressé d'obtenir ses informations. Et si, en prime, il parvenait à emmener Quinn dans la conversation avec suffisamment de naturel pour qu'elle en oublie de se méfier...


Papa Midnite
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2017
Localisation : Variable entre les différentes villes des USA

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Linton Midnite
Âge :: 38 ans
Petit ami(e) :: Aucune (en ce moment)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 16:47
Linton & Harley
Un mal néssaire



On sait sais bien que la patience n’est clairement pas quelque chose que j’ai et déjà le fais que je me sois déplacé pour cette personne montre clairement que j’ai fait suffisamment d’effort. Je ne vais pas attendre qu’il tourne autour du pot pendant des heures, on ne propose pas un pouvoir à une personne simplement pour faire plaisir. Je ne suis pas stupide, bien au contraire, contrairement à ce que beaucoup pense, je suis une personne très intelligente qui sais toujours ce qu’elle fait, même si je suis totalement tarée, je n’en suis pas stupide pour autant c’est une évidence. Alors quand il me répond avec une certaine effronterie je ne peux que commencer à perde patiente, si il y a une chose que je ne supporte pas c’est qu’on se moque de moi.

-Ne me prenez pas pour une personne stupide, car il est évident que ce n’est pas le cas. Alors pas de ce ton avec moi et venez en au fait. On ne propose pas ce genre de « cadeau » au hasard tout le monde le sais.

Je prends sur moi alors pour ne pas m’énerver, je n’ai pas que ça à faire, non pas que je craigne cet homme même s’il semble s’y connaitre en magie et j’en passe mais je ne suis pas d’humeur à tuer pour le moment donc je prends simplement sur moi. Et puis enfin il commence à parler, alors donc c’est ce qu’il s’est passé a Midway City qui l’intéresse, la mission suicide, hum que de souvenir… Bien sûr je sais ce qui a été dit à propos des événements, jamais on dira que les pires criminelles ont sauvé la ville. Non voyons… Mais quand il ajoute que je suis la seule personne « libre » qui sait la vérité en quelque sorte je ne peux pas m’empêcher de rire forcément.

-Alors c’est donc pour ça que vous voulez m’offrir un pouvoir pendant une nuit ? Parce que vous n’avez trouvé personne d’autre qui pourrais vous raconter ce qu’il s’est vraiment passé… intéressant…

Je me doute bizarrement que ce n’est pas que ce qu’il s’est passé… Il faut dire que c’est aussi simple à comprendre… Il touche à la magie… et pendant tout ça qui touchais aussi à la magie… Enchanteresse bien entendu, voilà ce qui l’intéresse vraiment j’en suis sûr. Cependant en effet tout à un prix c’est certain. Mais après, moi raconter ce qu’il s’est vraiment passé je m’en moque, j’assume d’avoir sauvé la ville même si on ne le reconnaît pas… Enfin bref j’ajoute donc tout de même à tout ça.

-Mais dites-moi, ce n’est pas plutôt Enchanteresse et son frère qui vous intéresse, plus que les choses qui sont arrivé et qui ont tout détruit…

© code par Nostaw.
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 20:00
* Voilà qui est... Contrariant. * Regretta le jamaïcain, en se passant une main gênée devant la bouche – geste qui trahissait son inconfort.

Quinn avait d'emblée fait mouche, saisissant ce qui avait motivé le prêtre vaudou à organiser leur rencontre. En se morigénant, Linton constata qu'il avait sous-estimé les capacités de déduction de l'ex-psychiatre, dont l'apparente naïveté juvénile dissimulait un esprit difficile à leurrer. Un sourire mi-figue, mi-raisin, s'étira péniblement sur le visage de Midnite, en réaction à l'affirmation de sa passagère.


« On ne peut rien vous cacher...» Confirma-t-il du bout des lèvres.

Paradoxalement, l'homme de foi sentit son cœur s'emballer dans sa poitrine. Ainsi donc, la piste qu'il suivait était bonne : des événements surnaturels avaient été à l'œuvre, dans cette ville du Michigan.


* Deux êtres de puissance sont bel et bien venus sur Terre...Même si Quinn ne m'a pas encore formellement dévoilé leurs noms. * Se rengorgea le sorcier, qui venait de mettre la main sur la première information concrète de ses recherches longtemps restées infructueuses.

Cependant, le mystique s'obligea à conserver un semblant de calme. Une lueur d'évidente convoitise dans son regard, il ne put s'empêcher de s'approcher de sa voisine pour l'observer attentivement dans le blanc des yeux, comme s'il y cherchait des signes de mensonge.


« Ce seraient donc deux personnes qui, à elles seules, auraient causé les cataclysmes qui ont ravagé Midway city ? Reformula le bokor, avant de rompre le contact visuel avec la compagne du Joker, le temps de réfléchir à voix haute. Un frère et une sœur, possédant des pouvoirs dantesques... L'Enchanteresse... Enchantress...» En fronçant les sourcils, Linton comprit qu'Harley avait usé d'un nom de code pour désigner l'entité féminine, afin de préserver son anonymat et d'empêcher Midnite d'apprendre ce qu'il cherchait à savoir.

Innocemment, il lui demanda en revenant vers elle, jouant avec l'une des bagues qui ornaient ses doigts pour s'occuper la main :
« De qui me parlez-vous exactement, mademoiselle ? Non pas que je mette votre parole en doute... La rassura avec sérieux le jamaïcain, en levant une main modératrice. Simplement, le nom que vous évoquez m'est parfaitement inconnu... Peut-être lui connaissez-vous des alias ? À moins que vous ne puissiez me la décrire... Sauf, évidemment, si vous ne l'avez jamais vue, et que vous ignorez tout de ses pouvoirs. » Envisagea le sorcier en plissant les lèvres d'un air déçu, avant de récupérer à tâtons son cigarillon.

Papa Midnite
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2017
Localisation : Variable entre les différentes villes des USA

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Linton Midnite
Âge :: 38 ans
Petit ami(e) :: Aucune (en ce moment)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Catco World :: Central City :: Keystone City-