DC Catco World

Forum RPG DC
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour, un recensement a été mis en place dans Vie du Forum => News. Il n'est pas facultatif, si vous n'êtes pas recensés votre compte sera supprimé.

Welcome at the crazy anonymous ! || feat Harley Quinn

 :: Gotham City :: Bars & Club Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 24 Avr - 15:08






Vous vous demandez sûrement ce que fait Lilith à Gotham City, à vraie dire, elle ne le sait pas vraiment elle même. Elle a reçu un étrange SMS à vraie dire, de son sauveur. Cette personne non identifié qui l’avait sauvé de son transfert vers la ville d’Arkham. Cela disait seulement "Il est temps de payer ta dette ! Rends toi à Gotham City, je t’y retrouverais !" Au départ, elle s’est dit qu’elle n’irait pas, mais poussée par une curiosité maladive, elle prit quand même le premier train. Après tout, son sauveur était aussi une cible potentiel, il pourrait être un méta de Central City. Une abomination à supprimer.

Gotham City : A la nuit tombée

Ton train était enfin arrivée à la gare, et tu te sentais observée alors que tu n’avais pas encore mis un pied dehors. Cela risquait d’être intéressant, mais tu devais rester prudente. Tu étais sur le terrain de chasse du Batman et de tous ses alliées. Tu sais qu’il aimerait pas que tu tue ici, alors tu devais rester prudente. C’est d’ailleurs pour ça que tu n’avais pas pris ton katana, il fallait rester discrète, tu devais tenir ton rôle de simple étudiante. Tu avais de moins en moins peur de ton pouvoir, au contraire, tu commençais même à l’utiliser. Tu savais qu’avec de l’entrainement tu pourrais être très forte. Contrôler ta peur était la meilleure chose à faire, tu avais compris que ton pouvoir était une extension de toi même, et pas ton ennemi. Tu descends sur le quai glaciale de la gare. Tu cherches du regard quelqu’un qui pourrait t’observer, mais à part des mecs qui matent tes attributs, aucune personne n’attire ton attention, pourtant, tu sens tout le poids de son regard sur toi. Il ne t’avais pas donné d’instruction plus précise que te rendre à Gotham, tu n’aimais pas être manipulée comme ça et suivre les instructions, mais pourtant ta curiosité te pousse à aller plus loin. Tu sors donc de la gare pour rejoindre une ville remplie de criminelle et de gens corrompu. Pas vraiment un endroit pour une jeune femme seule, mais tu sais te défendre, et tu sais que la plupart des gens qui te tomberont dessus n’auront aucune chance. Ton téléphone se mit à vibrer, un nouveau message de l’inconnu.

"Bienvenue à Gotham Alice, ou je drais dire Lilith. Je ne préfères pas te donner mon identité pour l’instant. Je veux que tu cherches quelqu’un pour moi. Elle se fait appeler Harley Quinn. Je sais qu’elle se trouve dans cette ville. Trouve là !"

Tu reçois ensuite un MMS avec un portrait de prisonnier d’une jeune femme assez étrange, bien que mignonne. Non mais pour qui il te prend ?!! Tu n’es pas là pour chercher les gens, tu n’es pas une détective. Puis tu comptes pas lui livrer, et tu ne sais pas où tu peux la trouver toi. Enfin, si elle était en prison, elle doit pas être dans les coins bien famée de cette ville. Super, tu vas encore te fait matter par des mecs, et même certains vont vouloir te violer. En route vers de nouvelles aventure youhou ...


Gotham City : Dans les quartiers sombre de la ville

Tu es dans la gueule du loup, et tu sens les pseudos prédateurs te dévorer du regard. Ils se prennent pour des voyous, mais pour toi, ce ne sera que des amuses gueules. Dans une autre occasion, tu les aurais remis à leur place, mais là, tu cherches la fameuse Harley. Tu te demandes où elle pourrait être, cette ville est grande, et tu as peu de chance de la retrouver comme ça. Tu arrives devant une boîte de nuit, elle craint sûrement mais la musique à l’intérieur t’attires. Tu as de la chance d’être une jolie fille, quand le videur te remarque, il te fait entrer directement, à moins que ça soit pour autre chose. Tu soupçonnes ton "sauveur" d’être derrière ça. Harley Quinn serait elle dans cette boite ? Tu le sauras qu’en rentrant. Certains regards se tournent vers toi quand tu rentres. Tu te doutes que c’est surtout tes attributs qu’ils regardent. Tu te glisses jusqu’au bar. Au moins, tu pourrais te bourrer un peu la gueule et mieux profiter de la soirée. Tu as du mal, et beaucoup de mâle en chaleur se colle à toi quand tu passes. Tu es dégoutée par ces êtres, mais tu gardes ton objectif en vue. Une fois au bar, tu passes commandes.

- Un Bloody Mary s’il vous plait.

Tu scrutes les alentours à la recherche de la femme, puis une nouvelle musique commence. C’est là que tu la vois, sur une sorte de mini scène avec une barre de pole danse dessus. La musique te fait sourire, ça à l’air de tout à fait la correspondre.



Tu es surprise par tant de beauté, et tu décides d’aller la prévenir que quelqu’un la cherchais. A moins qu’il veut que tu la rencontre. Tu ne sais que le nom de cette belle inconnue, qui à l’air aussi folle que charmante. Pourtant elle t’attire, tu la trouve si souple, si libre ! Tu traverses donc la salle, sans la perdre des yeux. Tu ne fais plus attention à ce qui t’entoure. Elle reste dans ton champ de vision. La progression est difficile, mais tu sembles hypnotiser. Tu arrives enfin à elle, et tu ne sais plus quoi lui dire, tu la regardes danser un instant, avant monter à ton tour sur cette mini scène.

- M’accorderiez vous une danse ?

Tu te sens idiote de demander ça, mais c’est la première chose qui t’es venue pour lui adresser la parole. Tu espères qu’elle va accepter, et que vous allez pouvoir discuter ensemble ensuite.





© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Avr - 11:18
Quand deux folles se rencontre ça ne peux que faire des étincelles. Notre rencontre était tout simplement une évidence. Toi et mio allons faire de grande choses...

Welcome at the Crazy Anonymous
Au final je m’ennuie un peu beaucoup sans mon poussin, il faut dire qu’à ces côté la vie n’étais pas de tout repos, et c’était vraiment amusant il faut bien le dire mais bon, nous nous somme pris la tête une fois de plus et je n’ai pas forcément de nouvelles de lui. Parfois je me demande si ça ne l’arrange pas, il faut bien dire que je l’aime certainement plus qu’il m’aime. Mais bon il finira par se lasser de ne plus me voir et il reviendra vers moi au bout d’un moment je n’en doute pas, en attendant il va falloir que je m’occupe, que je passe le temps et pour ça je sais comment faire, j’avais trainer quelque temps avec Ivy, on s’était bien amuser toute les deux mais pour une fois c’est moi qui me suis lacer plus rapidement, j’avais besoin de sang frais comme on dit et pour ça rien de mieux qu’une soirée en boite pour m’amuser avec des inconnu et pourquoi pas en ramener certain dans mon petit repaire. Bien entendu je sais qu’on me craint aussi mais bon je sais qu’il y a des personnes prête a tout pour s’envoyer en l’air et passer un bon moment. Sauf que moi je ne prévoir pas que ce genre de choses c’est certain.

Enfin donc j’avais pris la décision de sortir ce soir, je voulais m’amuser et surtout pas penser à mon très cher poussin, et pour ça rien de mieux que d’aller s’amuser en boite de nuit. Franchement on ne peux pas rêver mieux, de la bonne musique, je vais pouvoir danser et m’amuser et puis comme ça au moins je suis sur de trouver des personnes avec qui m’amuser.  Comme souvent quand j’arrive devant la boite, tout le monde s’écarte pour me laisser passer, ce genre de chose me fais bien entendu sourire et rapidement aussi le videur me laisse entrer, c’est cool franchement quand on y pense.

Direction le bar pour me prendre un petit verre que j’avale d’un trait pour me mettre dans l’ambiance et direction mon très cher « podium » d’ici je peux voir tout le monde c’est idéal. Et des que la musique me plait je commence à me déhancher en rythme de la musique. J’adore ça, je commence à repérer des personnes qui pourraient me plaire jusqu’au moment ou mon regard se pose sur une jeune femme qui me regarde également, elle semble subjuguer par moi et ce genre de chose ne peux que me faire sourire, je ne la quitte pas des yeux non plus, j’ai envie de jouer après tout jusqu’au moment ou elle monte près de moi en me demandant si je lui accorde une danse. C’est donc avec un grand sourire que je lui répond.

-Oh mais avec plaisir jolie rouquine!

Je lui tend la main pour l’attirer vers moi une fois qu’elle la saisi. J’ai donc trouver la personne avec qui je vais jouer, ça risque d’être amusant je pense. Il me tarde d’en savoir plus sur elle.
code by bat'phanie
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Avr - 9:52






Gotham City : En boite

Tu essayes de faire taire cette petite voix en toi qui te disais tout simplement que c’était une mauvaise idée, pourquoi pas faire simplement demi tour et retourner à une vie normale. Triste, mais moi dangereuse. C’était sûrement Alice, cette part de toi, ton passé, ta gentillesse, celle qui était encore saine d’esprit. Tu ne l’écoutais plus depuis que tu étais devenue Lilith, tu as tout perdu mari et enfant, alors pourquoi revenir à une vie normale qui ne te veut que du mal. Tu ne comprenais plus Alice, elle était de toute façon trop faible pour affronter ce monde, heureusement que tu es là. Il y avait aussi Lindsey, une autre partie de toi qui ne voulait pas la vengeance, qui voulait la justice. Cette même personne qui était amoureuse de Kara et fan de Supergirl, mais toi Lilith, tu ne les comprenaient pas. Tu devais être l’être forte, la personnalité dominante, tu devais protéger Alice. De plus, c’était toi la prédatrice ici et tu n’avais peur de rien. Tu étais le symbole de la liberté d’Alice, de ses envies. Alors tu faisais taire les autres, tu leur éteignait la lumière pour pas qu’elles voient la suite. Alice n’a pas encore de personnalité masculine à ce que tu saches. Enfin bref, tu avais bu ton verre, et tu avais vu ta cible, enfin ce que l’inconnu avait désigné être comme ta cible. Tu l’as trouvé si belle, si libre, si indépendante. Cela te plaisait, tu voulais être comme elle, alors que tu ne la connaissais même pas. Tu avais traversé alors toute la pièce à travers la foule de personne qui dansait. Dans un film, le monde autour de toi serait au ralenti, tout le monde sauf cette Harley qui dansait, et toi qui serait éclairé par un spot de lumière quelconque. Tu n’étais pas dans un film, le chemin n’était pas facile, et aucune lumière ne t'éclairer. Pourtant, tu le savais, elle t’avait remarqué. Ses yeux ne te quittent pas, et tu te sens hypnotisée par son regard. Tu arrives jusqu’à elle, et tu lui proposes une danse. Elle accepte avec plaisir et te fais monter avec elle. La suite, tu ne t’en souviens plus trop.

Enfin si, tu te souviens d’avoir collé ton corps contre le sien, tu te souviens avoir oublié le monde qui t’entourait alors que le monde entier vous fixait. Tu t’en fichais au final, tu étais intriguée par cette belle femme, et tu avais envie de poser tes lèvres contre les siennes, tu avais envie d’être libre. Tu ne savais pas ce que ton sauveur lui voulait, mais tu avais un désir soudain de la protéger. Tu viens donc lui murmurer d’une voix coquine à l’oreille.


- Si on allait "discuter" dans un coin plus calme ?


Tu savais, rien qu’à son regard, que tu lui plaisais. A moins que c’était aussi une prédatrice et que tu étais sa proie. Sur le moment ça ne t’étais pas venue à l’esprit, tu voulais juste l’éloigner d’ici. Après tu ne savais pas si tu allais craquer sur elle, ou si tu allais lui dire qu’elle était en danger. En faite, tu avais presque oublié ton sauveur, tu ne voyais plus qu’Harley et tu ne pensais plus à rien.






© Cherry. Non libre de droits.


The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Avr - 16:48
Quand deux folles se rencontre ça ne peux que faire des étincelles. Notre rencontre était tout simplement une évidence. Toi et mio allons faire de grande choses...

Welcome at the Crazy Anonymous
Ce soir j’avais clairement décider de ne pas penser à mon poussin, si je pensais à lui je pense que je finirai par voir plus qu’il ne faut, je finirai même certainement à rentrer et à ramper à ses pieds pour qu’on fasse la paix, seulement ce n’est pas ce que je veux, non je n’ai pas envie de me montrer comme une personne faible, je ne le suis pas et en plus de ça je sais très bien être têtu quand je sais que j’ai raison et cette fois je sais que c’est le cas, alors le Joker n’aura qu’a me retrouver quand je lui manquerai et a ce moment là seulement je verrai si je suis capable de retourner avec lui. En attendant je comptais bien m’amuser du mieux que je pourrais, avec des hommes, avec des femmes peut import on sait tous que rien ne me dérange et que je peux « craquer » sur n’importe qui.

Et parlant de n’importe qui je repère rapidement une jeune femme ce soir qui approche de la piste de danse sans me lâcher des yeux, je ne peux que faire de même, elle à une chevelure de feu, comme je les aime, comme Ivy, mais elle est encore plus belle qu’Ivy il faut bien le dire et vraiment si je devais avoir un type de femme, ça serai certainement elle. Alors quand elle me propose de danser je ne peux que sauter sur l’occasion, et je la fait monter avec moi. Et c’est ce cette façon que je me met à danser avec elle, mensuellement sous le regard des autres hommes et femmes de la boite de nuit, j’aime attirer l’attention donc ça m’arrange même beaucoup. Elle danse très bien ou plutôt elle suit bien les mouvements que je peux faire. Et quand après un moment elle me propose d’aller discuter au calme je ne peux que lui sourire de la même façon qu’elle me souris.

-Allons y bien sur.

Je descend de mon petit podium pour me diriger sans faire attentions aux autre vers une table au fond de la salle, elle est occuper mais je m’en moque. Je regarde ses occupant et comme si tout m’appartenais je leur dire.

-Bougez et vite avant que je soit obliger de vous tuer…

Tout ça sans le moindre sourire, je sais que je fais peur à beaucoup de monde et j’adore ça au fond. Maintenant c’est évident que je me demande ce que me veux la jeune femme mais si c’est se servir de moi c’est manquer, on ne se sert pas d’Harley Quinn, c’est moi qui me sert des autre. Et du coup je m’installe confortablement avant de la regarder en souriant.

-De quoi veux tu me parler jolie demoiselle?


code by bat'phanie
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Mai - 16:40






Gotham City : En boite

Est-ce de l’amour que tu commençais à ressentir ? Non, ce n’était pas possible, c’était juste un sentiment d’attirance que tu avais. Peut être c’était l’ambiance, le fait que tu sois pour une fois pas en état de stress, malgré l’endroit où tu te retrouvais. En faite, tu n’étais pas en recherche de vengeance, c’était juste une mission pour l’homme qui t’as sauvé la vie. Bien que tu ne le connaissais pas, une partie de toi se disait que c’était un juste retour des choses. Puis tu as vu Harley Quinn, une reine de beauté, et tu pouvais ressentir toute sa folie dans sa danse. Tu ne pouvais pas décrocher ton regard d’elle, c’était comme une ensorceleuse, et tu avais été prise dans son filet. Tu t’es donc approché d’elle pour danser, alors que tu avais d’autre chose à lui dire, mais le fait de danser avec elle était une si bonne idée. Tu voulais sentir son corps contre ton corps, tu voulais pouvoir ressentir toute l’excitation du moment et te laisser aller. Tu étais dans la gueule du loup, et savoir que tu pourrais te faire manger t’exciter. Les regards sur toi te fait plaisir, tu es devenue une autre, une croqueuse de la vie et de ses moments, oubliant un instant ta vengeance. Cependant, il ne fallait pas que tu oublies le fait qu’elle pouvait être en danger, alors à la fin de la musique, tu proposes d’aller discuter dans un endroit plus calme. Elle te mène donc à une table reculée dont elle vire les occupants en les menaçants. Tu ne peux qu’admirer son talent et son autorité naturel. Tu la trouves si belle, de toute les manières. Quand ils sont partis, tu fermes le rideau pour rendre l’endroit plus intimes. Tu t’assois devant elle, et enlève sensuellement ta veste. Puis tu la regarde droit dans les yeux en te mordillant la lèvre inférieur.

- Dans les faits, j’ai plusieurs sujets à aborder. Mais allons au plus urgent, et nous verrons la suite après. Un homme te cherche, je ne connais pas son identité, mais je doute que ce soit pour ton bien. Il m’a rendu un service et il veut que je rembourse ma dette en te livrant à lui … mais je le ferais pas.


Tu avais envie de la protéger, de tout ce qui pourrait lui arriver. Tu aimais cette folie que tu voyais en elle. Tu te sentais tellement proche d’elle, tu ne comprenais pas vraiment comment ça se faisait. Tu avais de plus en plus chaud, et tu avais l’impression que tu pourrais prendre feu à chaque instant.

- Je voulais aussi te dire que tu me plais beaucoup, et que si j’étais un homme j’aurai sûrement une érection. Je crois que je suis tombée sous ton charme, et j’aimerai bien jouer avec toi.






© Cherry. Non libre de droits.




The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Mai - 16:04
Quand deux folles se rencontre ça ne peux que faire des étincelles. Notre rencontre était tout simplement une évidence. Toi et mio allons faire de grande choses...

Welcome at the Crazy Anonymous
Homme ou femme? Pour moi c’est exactement la même chose, tant que la personne est séduisante ça ne peux que me convenir, j’aime jouer avec tout ce qui est possible de jouer, oh je vous arrête, pas les animaux, ça c’est tout simplement dégelasse, je suis folle mais tout de même je me respecte, bref pour revenir à cette soirée, je m’étais pas donner de limite, je verrai bien qui je pourrais attirer dans mes filets ce soir, pour une simple danse ou pour plus de jeux, on verra bien, et c’est comme ça que rapidement mon dévolue sur pose sur cette jeune femme qui ne me lache pas du regard, elle veux jouer elle aussi et je ne peux qu’aimer ça, elle m’intrigue, elle n’est pas comme les autres, je le ressent directement au moment ou elle commence à danser avec moi, il y a quelque chose de plus. Intéressant, j’ai envie d’en savoir plus sur elle, c’est dingue tout de même. Bon bien entendu il y a de la méfiance, je sais que certaine personnes sont la pour me nuire mais soyons franc, personne n’y arrive jamais, sauf mon poussin quand il m’abandonne… Stop ne pas penser à lui sinon je vais faire un petit malheur. Revenons à cette jeune femme qui veux qu’on discute, très bien allons nous trouver une table.

Peu importe pour moi si elles sont toutes occuper je fait dégager les personnes rapidement comme si tout était à moi, le pire c’est que sa fonctionne à merveille, après tout je suis la reine de Gotham si on se souviens bien donc c’est bien normal. J’observe alors la jeune femme qui s’installe en face de moi, retirant sa veste d’une manière, sexy… hum je la boufferai bien. Mais place à la parole avant, alors comme ça on me cherche, on l’a envoyer ici pour sa. Bien intéressant ça aussi.

-Intéressant tout ça, et il pensait sérieusement que tu aurais réussit à me ramener à lui sans aucun soucis? Cependant je suis ravi que tu ne le fasse pas, de toute manière je ne serai pas venu, si on veux me voir on se déplace, ce n’est pas moi qui me déplace… Trop ennuyant…

Je ne peux pas m’empêcher de rire bien entendu, après peut-être qu’elle essaye de m’amadouer en me disant qu’elle ne le fera pas mais qu’importe, quand je refuse de rencontrer quelqu’un c’est pas pour rien et si cet homme me cherche et bien qu’il vienne me voir. Mais la suite de la conversation et bien plus interessante, alors donc je lui plait, je ne peux que me morde les lèvres en jouant avec mes cheveux.

-J’aurai rêver voir ton érection si tu avait été un garçon, mais je doit dire que je préfère que tu ne le soit pas au final, tu es bien plus séduisante que la plus part des mecs ici présent. Tu veux jouer avec moi? Vraiment? Tu sais que c’est parfois dangereux ce genre de chose.
code by bat'phanie
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Mai - 16:44






Gotham City : En boite

Lilith


Comment faisait elle pour t’attirer ainsi ? Tu te sentais absorber par son regard, ses gestes sa dance. Tout te semblait si facilement, et pourtant, tu n’étais pas du genre à te laisser impressionner. Tu te demandais ce que voulait ton sauveur à cette belle demoiselle. Ce n’était pas pourtant des plus important. Tu voulais la prévenir du danger qu’elle risquait, et tu voulais aussi la séduire. Tu ne comprenais pas ce désir de lui plaire. Tu l’avais donc approché, vous avez dansé, et tu te sentais libre à nouveau, comme si le poids de la haine et de la tristesse n’existait plus. Pourtant, tu devais arrêter les distractions pour la prévenir. Vous vous êtes donc approchées d’une table, et Harley à fait sa loi, vous laissant donc tranquille. Vous allez pouvoir discuter tranquillement … et peut être plus ! Sa réponse te fît sourire, elle avait l’air d’être sûre d’elle et indépendante. Tu l’enviais tellement.    


- Je vais souvent me déplacer te voir alors. Je n’emmenerai pas une fille aussi sexy à un inconnu. Même si ce dernier m’a évité d’aller à Arkham. Tout ça parce que je serais une folle dangereuse. C’est pas parce qu’on est plusieur dans ma tête, et que j’aime le feu que je suis une folle dangereuse !


Elle était sans gêne, un peu comme toi, en faite, elle est une version plus extravertie de toi même. Tu aurais être une personnalité comme elle. Tu ne peux pas te dédoubler pour être aussi séduisante et libre qu’elle. Son autorité naturelle, et sa manière sexy de faire tout, tu adores tout simplement. Tu te mordilles la lèvre inférieure quand elle te dit que c’est parfois dangereux de jouer avec toi.

-  Toi tu es la plus séduisante personne que j’ai rencontré. Je n’ai pas peur de faire des choses dangereuse. Dommage que je ne peux pas modeler mon corps comme je le souhaite pour avoir un pénis.

Tu dis des choses que tu ne pensais pas dire à une femme. Que tu ne pensais pas dire tout court à vrai dire.

Un homme rentre dans la boîte de nuit, un homme qui fait s’écarter tout le monde à son passage. Les gens ont peur, ils ont plus peur de lui que la folle assise à une table au fond. Ils sont au courant des rumeurs le concernant. L’homme lève le poing en l’air, au milieux de la salle, et la musique s’arrête. Il prit alors la parole.

- Chers danseurs, chers danseuse, bienvenue dans ma boite de nuit. Ce soir, je vous promet de l’action, comme dans un vrai film, et je vous propose de l’argent, car vous serez tous mes acteurs. On m’a dit qu’une femme ici, se prenait pour la reine de Gotham ! Il va falloir lui apprendre à s’incliner devant un nouvel Empereur. Je serai cet Empereur, et je vous promet à vous, mes loyaux sujets, un avenir riche et prospère à Gotham. Je vous protégerez du Batman, du Joker, ou de tout autre ennemis. Gotham est le début de mon royaume, et nous allons le montrer en détrônant ces pseudos Roi. Allez y,  mes frères, amenez moi cette fausse reine et son amie, qu’on les fassent décapiter.  

Spoiler:
 

Tous les personnes dans la boites poussèrent un grand hurlement de bataille et se tournèrent vers les deux femmes. Certains sortirent des armes à feux, prêt à tirer. Le Leader s’était mis prêt de la porte, stoppant tout ceux qui voulaient s’enfuir à coup de poing.

Tu regardes cette foule de gens tourner vers vous. Ceux qui croient pouvoir te stopper se trompe. Tu montes debout sur la table et tu enflammes tes mains. Les premières personnes reculent, surprises de tes pouvoirs. Tu commences à jeter tes boules de feux, tout en cherchant une issue, tu vois bien qu’ils sont trop nombreux pour tous les contenir.

- Je vais mettre le feu à la piste de danse !






© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 14:10
Quand deux folles se rencontre ça ne peux que faire des étincelles. Notre rencontre était tout simplement une évidence. Toi et mio allons faire de grande choses...

Welcome at the Crazy Anonymous
Cette jeune femme m’amuse beaucoup, on ne peux pas dire qu’elle a sa langue dans sa poche et forcément j’adore ça. Je déteste qu’on en fasse des tonnes pour parler de tel ou tel choses, il faut être franc dans la vie, ça à tendance à payer quand il faut. Ou pas en fait, mais bon qu’importe ce n’est pas la question, cependant j’aurai bien aider savoir qui été l’homme qui l’a envoyer ici pour me ramener à lui. Mais je pense que je finirai par le découvrir, en général les personnes qui veulent me nuire finissent toujours par montrer le bout de leur nez, je ne me fais pas de soucis pour ça. Donc il est temps pour moi de me concentrer sur la jeune femme, alors comme sa elle viendra souvent me voir, je pourrais y prendre gout. Et quand elle dit qu’on a faillit l’enfermer à Arkham, j’ai comme souvent un petit flash de ma vie d’avant mais rapidement effacer comme je me met à rire en la regardant.

-Je pourrais y prendre gout si tu te déplace souvent pour me voir, ça serai assez amusant. Hum en tant que folle dangereuse aussi, je ne peux que comprendre que tu n’ai pas envie d’aller la bas, ce n’est pas un lieux pour toi de toute manière. On devrait pas pouvoir enfermer des aussi jolie femme que toi. Être plusieurs dans sa tête ce n’est pas plus mal. J’ai pas mal de voix qui me parlent aussi je dirai… Et puis le feu qu’est ce que c’est bien et utile.

Je ne peux alors que m’affaler au fond de ma banquette tout en continuant à regarder la demoiselle, elle est séduisante, elle me plait beaucoup et je sais que c’est réciproque. On va clairement pouvoir jouer elle et moi et ça risque d’être vraiment intéressant. Et de nouveau ses paroles me font rire, alors je me redresse pour m’avancer vers elle sans la quitter des yeux.

-Je me doute que tu n’as pas peur des choses dangereuse, sinon tu ne serai pas devant moi… Et c’est encore plus intéressant je trouve et très excitant… Hum un penis aurais certainement gâcher ton charme, tu es très bien comme ça…

Je m’approchais encore plus d’elle jusqu’au moment ou un homme entre dans la boite de nuit, son discours m’ennuie déjà beaucoup, monsieur se proclame empereur de la ville mais bien sur, il y en a qui prenne leur rêve pour des réalité, et voila il suffit que le Joker ne soit pas dans le coin pour que tout le monde tente de prendre sa place… Sérieusement …

-Encore un qu’il va falloir faire descendre de son pied d’stalle, moi qui ne comptais pas tuer ce soir… Dommage…

Je finis alors par me lever de ma place pour faire face à ce mec, il compte me décapiter? Oh mais qu’il essaye il risque d’être déçu c’est une évidence, et quand Lilith parle de mettre le feu a la piste de danse je ne peux que la regarder avec un grand sourire.

-Oh ferai ça? ça serai une délicate attention… Fou le feu et vite, il ma souler j’ai envie de le voir cramer.


code by bat'phanie
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Juin - 15:10






Gotham City : En boite

Lilith


Cette femme atypique avait le plus grand effet sur moi, et je ne comprenais pas comment ça se faisait. Pourtant je n’ai jamais été attiré par une femme comme ça, aussi décomplexé. Après, ça se tentait, et puis si j’étais bien avec elle, c’était le plus important. J’étais sûr que j’allais être libre de faire ce que je veux. Je pense pas que si nous sortions ensemble, on pourrait facilement oublier la fidélité, et ce n’était pas plus mal. Tu ne veux pas pas une relation enchaînée, et je pense que vous êtes pareil à ce sujet. En tout cas, elle n’avait pas sa langue dans sa poche non plus. Cela te plaisait, tu étais curieuse de savoir la suite, en tout cas ses mots te plaisais beaucoup, et tu pouvais sentir le rouge te monter au joues. Tu étais simplement attiré par elle, et tu n’arrivais plus à réfléchir de manière cohérente.


- J’y prendrais goût à venir te voir, ça c’est sûr. Tu ne devrais pas non plus y aller à Arkham, tu es trop mignonne, trop sexy et trop libre pour être enfermée dans une cage. Le monde ne nous comprends, il faudrait le refaire à notre image. C’est sûr la folie, être plusieurs c’est bien, surtout quand toute les voix t'obéissent. Oui, le feu c’est jolie, c’est puissant fort, torride.


Tu te sentais libre avec elle, tu pouvais faire ressortir le côté obscure de ton être. Tu n’avais plus l’impression d’avoir à être quelqu’un d’autre pour lui plaire, et ça te plaisait. Tu voulais te sentir animal, avoir un amour bestiale, et être libre. Tu voulais ce monde à tes pieds, et tu sentais que tu pourrais avec elle.

- Dans tout les cas, il y a plein d’accessoires, je pense qu’on pourrait passer des jours à s’amuser. Puis on a tellement de victime potentiel dans ce monde.

Un homme avait interrompu ce moment privilégié entre la demoiselle et toi. Il voulait le tête de ta nouvelle copine. Tu en avais marre des gens comme ça, et tu décides de prendre la défense de la jolie femme. Ton pouvoir de feu commence à effrayer les personnes, mais l’homme semble pouvoir les stopper à main nue. Tu te dit que te débarrasser de lui, était la meilleur solution. Tu stoppes tes assauts quelques secondes pour te concentrer, puis tu invoques une sorte de dragon en feu qui crache des flammes sur l’homme. Ce dernier met une main sur son torse et ferme les yeux. Tu crois que c’est fini, tu te tournes vers la femme.

- En faite, moi c’est Lilith !

Tu te retournes, et tu fois que l’homme n’a pas bougé d’un pouce. Ton pouvoir lui a rien fait, tu comprends alors que c’est un méta humain. Elles n’avaient aucune chance, tant qu’ils n’avaient pas d’information sur lui.

- C’est un méta, on ne peut rien faire pour l’instant, fuyons !

Tu la prend par le bras, et tu fais une ouverture dans le mur avec ton feu pour prendre l’issue de seconde à l’arrière. Puis tu montes la puissance de tes flammes pour mettre le feu à la boite.

- De toute façon, cette boite n’était pas terrible. Elle n’était pas capable de me mettre le feu. Puis très mal fréquenté !






© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 16:47
Quand deux folles se rencontre ça ne peux que faire des étincelles. Notre rencontre était tout simplement une évidence. Toi et mio allons faire de grande choses...

Welcome at the Crazy Anonymous
Jusqu’à maintenant, soyons franche, la seule et unique femme qui m’avais vraiment attirée c’était Ivy, il faut dire que franchement elle a clairement tout pour plaire, elle est carrément sexy, mais à part elle, je n’avais pas forcément été donc attirée par une femme, j’en avais allumer plus d’une pour m’amuser avec mon poussin mais bon… Enfin ce soir, je pense pouvoir dire que c’était diffèrent, cette jeune femme m’attire des que je pose les yeux sur elle, c’est quand même fou, je veux bien admettre que mon poussin me manque même si je suis fâchée contre lui, mais de là a être à ce point attirer par elle je ne pensais pas ça possible. Enfin pour le moment tout ce que je veux c’est m’amuser avec elle, je verrai bien ou tout ça nous mène. Sans prise de tête comme on dit.

-On sera deux heureuse alors il semblerait. C’est intéressant. J’ai un mauvais souvenir de l’enfermement, je n’ai clairement pas envie de revivre ça donc en effet… Je confirme que ce n’est pas ma place ni la tienne. Le monde nous appartient déjà, il faut juste qu’ils le comprennent et ça viendra je n’en doute pas. Et avec toi à mes côté je suis sûr qu’ils plieront encore plus vite.

On sait bien qu’il m’arrive souvent de me servir des autres pour en tirer des avantages, je ne le cache absolument pas, mais là ce n’est pas le cas, je vois en elle une alliée c’est certain mais pas du tout une personne que j’utiliserai. Enfin ne jamais dire jamais, si elle me déçoit on sait jamais ce qui pourrait arriver mais pour le moment ce n’est pas le cas.  Au contraire.

-Hum comme tout ça m’enchante déjà, on risque de vraiment bien s’amuser ensemble, je n’en doute pas une seconde, et pour ce qui est des victimes, ohhh oui il y en a tellement ! On aura même du mal à faire un choix.

Mais ce petit moment se retrouve totalement gâcher par un homme qui se croit bien plus fort que moi, il veut me décapiter ainsi que mon poussin, il rêve, je pense qu’il ne sait clairement pas de quoi on est capable lui et moi. Mais seulement le feu que lui envoi Lilith ne lui fait rien du tout. Ok il me gave vraiment… Indestructible… Je ne demande qu’à voir. Je vais donc devoir tuer ce soir tant pis. Mais avec le dernier assaut que Lilith viens de lui envoyer je me dis qu’au final je vais peut-être être tranquille, c’est donc en souriant que je lui réponds.

-Un bien magnifique prénom pour une magnifique femme !

Mais rapidement quand le feu s’est quelque peu dissipé je voir que l’homme en question n’a toujours rien… C’est une blague. On va voir s’il est à l’épreuve des balles celui-là, mais je n’ai pas le temps de comprendre pour une fois que Lilith me dit que c’est un méta et qu’il faut qu’on fuis… Je n’ai toujours pas le temps de comprendre qu’elle m’attire avec elle, et qu’elle fou le feu à la boite. Je ne peux que rire cependant à ces paroles.

-Très mal fréquenté ouais, je connais bien mieux de toute manière ou il n’y a pas d’indésirable qui se pointe quand il ne faut pas… Il a gâché ma bonne humeur… Faut que je passe mes nerf sur quelqu’un…


code by bat'phanie
The craziest women!
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 14:29






Gotham City : En boite

Lilith


Tu ne comprends pas vraiment ce qui t’attire chez elle, mais tu n’as pas vraiment le temps de te poser ce genre de question. Tu laisses ton instinct prendre le dessus, ça à quelques chose de plaisant. Tu as l’impression d’être un animal, prédateur, qui ferait tout pour chasser. Pourtant, tu es devant une proie plus qu’intéressante, et plus que attirante. En faite, tu espères presque qu’elle te mange. C’est une chose étrange, tu n’arrives pas vraiment à comprendre ce qu’il se passe. La sensation est tout de même enivrante, et tu penses laisser cet enivrement prendre le contrôle de ta soirée. Tu n’as pas besoin d’autre chose, tu étais bien tout simplement. Tu te sentais maître de ton corps, enfin maîtresse du corps d’Alice. Je me sentais capable de tout les possibles. En plus, avec cette belle inconnue, j’ai l’impression que je pourrais avoir le monde à mes pieds. tout cela est plus qu’intéressant.


- Oui, le monde sera à nos pieds, et on en sera les déesse. On érigera des statuts à notre effigie. Nos ennemis seraient enfermés dans des cages. Plus jamais la prison.

Tu ne savais pas vraiment d’où venait cette envie de domination. Peut être que tu en avais marre de ce monde, marre de vivre avec des règles. Tu avais peut être besoin d’être juste reconnu. Mais qu’est ce qu’il penserait de tout cela ? Tu ne te servais plus de ton pouvoir pour te venger, tu t’en servais pour toi. Tant pis, tu devais prendre ton avenir en main, surtout en attendant que ta vengeance soient effective. D’ailleurs, tu étais sûr que la jeune femme pourrait t’aider à réaliser cette vengeance.  

-  On va s’éclater, et tout le monde pourra reconnaître notre supériorité. Les hommes se bousculeront pour être à nos pieds.

Vous étiez prises au piège, peu de temps après, un homme avait décidé de faire son apparition. Si ça se trouve, c’est lui qui cherchait la femme. Si c’était ton sauveur, tu savais déjà qu’il avait une sacrée puissance, et du coup tu n’avais pas de quoi rivaliser. Enfin, tu t’en rendis compte quand il s’échappa de tes flammes qui auraient étaient mortel pour n’importe qui. La fuite, avait été votre seule solution, mais tu as laissé ta colère prendre le dessus en mettant le feu à la boîte. Tu espères que ça suffira pour le ralentir, voir le tuer. En tout cas, personnes semblent avoir pris la même sorties que vous. Tu regardes la jolie femme rire, et dire qu’il faut qu’elle passe ses nerfs sur quelqu’un, tu souris à ton tour.    

- Allons trouver plusieurs victimes alors, on pourrait en tuer sur place, mais je pense que le mieux c’est d’en aguicher plusieurs et de les amener dans un endroit tranquille, on pourra les torturer !





© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Catco World :: Gotham City :: Bars & Club-