AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Du tourisme pour rencontrer la justicière locale || Kara Danvers

 :: Administration :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 2 Avr - 17:39






Vous savez, la vie de Lilith n’a pas toujours été facile, surtout depuis que son mari est mort. Enfin, si vous avez lu son histoire, vous devriez le savoir. Néanmoins, ne la jugez pas trop sévèrement, elle se trouve dans un monde qui est devenu pour elle inconnu et inhospitalier. Elle a tout simplement tout perdu, enfin tout, elle a encore ses parents, mais vu dans son état actuelle, elle ne veut pas les revoir. Alors vous me demanderez sûrement ce qu’elle vient faire à National City, si loin de chez elle, si loin de sa maison de Central City et si loin de sa quête de vengeance. Et bien, elle vu cet article parlant de Supergirl, la version féminine de Superman. Vous pourriez croire qu’elle a envie de la détruire, et de la tuer comme tous les autres métas humains. Cependant, vous auriez tort, elle est juste fan de cette incroyable femme qui se bat pour sauver des gens. Tout cela parce que Supergirl est née comme elle est, et n’est pas l’effet d’une mutation. Bien sûr, elle se méfie des autres aliens, mais elle a une foi aveugle envers cette super héroine. De ce fait, elle veut la rencontrer, elle veut étudier sa force, pour savoir comment elle même devra affronter ses ennemis par la suite. Bien que rien ne semble pouvoir la dévier de sa soif de vengeance, elle espere trouver ici ce qui fera d’elle une femme plus forte. Malgré son état psychologique bouleversé.

Central City : Le commencement

Tu n’as pas pu rentrer chez toi, l’endroit grouille encore de policier à la recherche des assassins de ton mari, et de toi, l’hypothèse de l’enlèvement semblant être la plus probable. Tu devais donc faire profil bas et attendre avant de revenir vers la civilisation, c’était dur pour toi de faire le bon choix. Tu savais que la police fera leur boulot, mais connaissant ces incapables, ça prendra plusieurs jours. De quoi te ressourcer, et découvrir de nouveaux horizons. Enfin, tu avais besoin de récupérer du matériel pour ta vengeance, et après tu pourras suivre la police pour te mener à ton objectif. Cependant la ville allait bientôt être à ta recherche et parcourir les rues et les magasins n’allaient pas t’aider à pas te faire repérer. Alors c’est pour toi la chance de rejoindre ton idole, Supergirl, dans sa ville. Après il allait falloir que tu trouves juste un moyen d’attirer son attention. Un problème demeurait, tu n’avais guère d’argent sur toi, et impossible de récupérer quoi que ce soit de manière légale. Ce qui te surprenait le plus, c’est que la police te recherche alors que tu avais arrêté chez ton sauveur. Comme si personne n’avait été au courant de ce qu’il s’était passé ce jour là. Non, tu ne devais pas penser à ça, pas aux monstruosités que ton pouvoir avait causé, cela te faisait assez de mal comme ça. Tu devais trouver un moyen de te faire de l’argent est vite.

Tu marchais d’un pas vif dans la rue, à la recherche de quelques chose qui pourrait t’aider, tu étais nerveuse, tu avais l’impression que tout le monde te regardais. Néanmoins, tu aperçu un groupe d’homme non loin de ta position, ils comptaient un sacrée paquet de fric, pour toi, il sagissait de bandit, une bonne raison pour les mettre aux tapis. L’action se déroula très vite, tu t’es approchée d’eux d’une manière sexy, tu devais susciter chez eux du désir pour qu’ils baissent leur garde. Tu avais dit d’une voix douce et chaude à la fois.


- Salut les mecs, vous êtes vraiment sexy … Vous m’excitez tous les trois, je suis toute chaude rien qu’en vous regardant.

Ils perdirent leur moyen, des puceaux sans aucun doute. Ils commencèrent pourtant à s’exciter aussi, et ils l'emmenèrent vers une ruelle "tranquille", tu n’avais attendu que ça. Tes cours de sport de combat furent très appréciable, tu les mirent aux tapis à une sacré vitesse. Récupérant le fric au passage, jamais ils n’avoueront qu’ils se sont fait botter le cul par une nana sexy, c’est ça les machos. Tu te dirigea donc vers la gare, ton butin en poche, direction National City. La police ne te cherchait pas encore officiellement, et donc tu as pu partir en toute tranquillité, en direction de la ville de Supergirl.

Le trajet de train se passa sans encombre, et sans élément notoire. A part la faim qui tiraillait Lilith, cela faisait un certains temps qu’elle n’avait pas mangé. Elle était plongée dans ses réflexions, elle cherchait un moyen de rentrer en contact avec Supergirl, sans passer pour une criminelle. Utiliser ses pouvoirs n’étaient pas une bonne idée, déjà elle ne les maîtrisés pas encore. Une erreur et elle pourrait faire flamber la ville. Alors, il lui fallait un moyen de contacter son idole mais en tant que civile. De plus, Supergirl n’avait pas encore de tenue officielle, c'était un nom qu’on lui avait donné pour ses exploits, et ses pouvoirs qui semblaient similaire à Superman. Elle devait donc trouver un nouvel angle d’approche. Pour ça elle devait enquêter sur la véritable identité de Supergirl. Elle n'avait pas encore de véritable plan en tête, mais ça se construisait petit à petit.

National City : Un peu de détente

Tu es arrivée à la gare, c'était bondé de personne, tu étais dans une ville inconnue. Tu pris ton courage à deux mains pour partir en exploration. Il fallait que tu restes dans les grandes rues, pour être sûr de ne pas te perdre. Tu sortis de la gare d'un air déterminé, tu devais trouver un endroit ou tu pourrais réfléchir à l'identité de Supergirl. Pourtant rien ne te venais à l'esprit pour l'instant, tu étais dans une impasse. Tu parcourais les rues de la ville quand tu passas devant une papeterie. C'était parfait, tu auras au moins de quoi te détendre dedans. Tu y achète de quoi dessiner. De toute façon avec ce que tu venais de récupérer comme butin, tu pouvais te le permettre. Une fois tout ton matériel acheté, tu te diriges vers le café le plus proche. Tu passes devant une vitrine qui te renvoie ton reflet. Tu te regardes un instant , tu t'observe. Tu es étonnamment bien coiffée, tu parais comme une jeune étudiante normale. Tu portes une veste en cuir rouge, un collier avec une améthyste attire l'oeil sur ton débardeur noir. Tu as un jeans de la même couleur que ton débardeur et des baskets assez classiques.

Tu finis par rentrer dans le café, il y a un peu de monde mais tu trouves une table facilement. Tu t'assois et tu commences à dessiner pour te changer les esprits. Tu commandes un chocolat chaud, ça te réchauffera un peu. Tu dessines plusieurs choses, d'abord tu imagines un costume pour Supergirl, avec les mêmes couleurs que celui de Superman. Quand il te convient, tu te met à dessiner une BD où tu serais l'héroïne et dont Supergirl t'aiderai à affronter les forces du mal dans une immense jungle. Tu dessines sur toi tout les équipements pour ta vengeance. Tes dessins te serviront de liste de course. Tu te relèves pour redemander du chocolat quand tu heurte une jeune femme.


- Excusez moi, je ne vous avais pas vu.





© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Avr - 16:01
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Comme à son habitude, Kara ouvrit lentement les yeux lorsque la musique retentit de son auto-réveil. Ce jour-là, elle resta allongée sur son lit, et se mit à contempler le ciel bleu de National City. Quelques instants plus tard, elle décida de se lever afin de se préparer pour sa nouvelle journée. Elle se découvrit, se redressa et s’étira. Elle sortit de sa chambre et se rendit dans sa cuisine pour se servir une grande tasse de café. Elle alluma également la télévision, et tomba directement sur une chaîne de Journal Télévisée et ne fut pas surprise de découvrir que le principal sujet était centrée sur la « Mystérieuse sauveuse d’avion ». Elle sourit. Tout en écoutant les commentaires à la télé, elle prépara son café, et regarda son téléphone. Elle vit de nombreux appels manqués ainsi que des messages non lus d’Alex, sa sœur adoptive. Elle décida de la rappeler, mais elle ne répondit pas. Kara n’insista pas. Quelques minutes plus tard, elle s’installa sur son canapé, un plateau à la main et prit son petit-déjeuner.

S’apercevant que les minutes défilèrent, Kara éteignit la télé et alla poser son plateau dans sa cuisine. Elle se rendit par la suite dans sa salle de bain pour se préparer, et une fois prête, quitta son appartement muni de son sac à main. Lorsqu’elle sortit de son immeuble, elle tenta de joindre à nouveau sa sœur, qui ne répondit toujours pas. «Je la verrais bien dans la journée de toute façon», se disait-elle à voix basse. Elle rangea son téléphone dans son sac et prit la direction du Noonan’s chercher la boisson préférée de Cat Grant, sa patronne.

Cat Grant était une femme de pouvoir qui avait fondée le CatCo Worldwide Media et s’était fait un nom dans le Show-business, étant très souvent en concurrence avec le Daily Planet. Il y avait maintenant de nombreux mois que Kara travaillait au sein même de cette entreprise en tant qu’assistante personnelle et dévouée de Grant. Pour la jeune Kryptonienne, c’était une façon de se mélanger aux habitants de cette Terre, comme son cousin l’eut fait à Métropolis.

Kara se précipitait dans sa démarche lorsqu’elle reçut un appel. Elle fouilla dans son sac tout en poursuivant son chemin et lorsqu’elle vit le nom de Cat Grant, elle regarda sa montre qui lui indiquait qu’elle était légèrement en retard. Ce n’était pas dans ses habites. Elle ne répondit pas, préférant récupérer sa boisson chaude. Quand elle arriva au Noonan’s, une foule de clients attendaient qu’on les serve. Kara se faufila parmi eux et arriva au comptoir avec sa commande prête. Elle s’excusa de son retard, prit son plateau et repartit aussitôt, en direction de CatCo. Cependant, elle bouscula accidentellement une jeune femme aux cheveux roux et fit tomber sa commande. La femme s’excusa, mais Kara eut la même réaction :

- Je suis également désolé, commença t-elle, je ne vous avais pas vu également. J’aurai dû faire plus attention et être moins distraite par mes pensées. J'espère que je ne vous ai pas fait de mal ?

Elle observa intensivement la femme puis ses croquis. Elle comprit alors qu’elle devait être une fan de Superman. Mais ce qui l’intriguait, ce n’était pas les couleurs bleu, jaune et rouge du costume, mais la chevelure de la femme du dessin. Savait-elle quelque chose ? Connaissait-elle son identité ? L’avait-elle vu prendre son envol ? Après tout, entre le moment où elle s'était changée et pris son envol, il s'était écoulé seulement quelques secondes à peine. Quelqu’un aurait pu la voir, à l'intérieur même de cette ruelle éclairée. Cette jeune femme aurait pu la voir. C’est alors qu’elle repensa à ce qu’Alex lui avait dit à propos des conséquences qu’il pourrait y avoir. Toutefois, elle resta calme et usa de sa patience pour entamer une conversation avec la jeune rousse.

- Vos croquis sont très beaux. Vous êtes une artiste ? lui demanda t-elle avec précipitation, souhaitant éviter le sujet.

Au même moment, elle entendit son téléphone vibrer. Elle le sortit du sac et lut un message laissé par Cat Grant en personne.

« JE N’AIME PAS VOTRE COMPORTEMENT, KIERA ! J’EXIGE QUE VOUS ARRIVIEZ D’ICI LES DIX PROCHAINES MINUTES, OU VOUS POUVEZ DIRE ADIEU A VOTRE EMPLOI ! »

A la lecture de ce message menaçant, Kara rappela aussitôt Cat Grant et s’excusa auprès d’elle pour son retard. Mais, rien ne se produisit comme elle l’aurait souhaitée. Elle fut mise à pied durant toute cette journée-là. Déçue, elle éteignit son téléphone et resta figée sur place. Dans le même temps, un des serveurs du Noonan’s qui avait assisté à l’incident avec les boissons, se rua sur les deux jeunes femmes et commença à nettoyer. Kara sortit de ses pensées et se proposa à le faire. Mais le serveur refusa.

- Je suis encore désolée de vous avoir bousculée, s’adressa t-elle de nouveau à la rousse.
Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr - 14:19






Lilith est curieusement d’assez bonne humeur aujourd’hui. Bien qu’elle ait toujours cette soif de vengeance. C’est sûrement le fait qu’elle est dans une nouvelle ville à la recherche de la justicière volante qu’elle se sent bien. C’est comme des vacances, une pause dans son quotidien de malheure, Elle avait l’impression d’être un peu normale pour une fois, après tout, elle était dans une ville qui abritait potentiellement des extra-terrestre. La fan de littérature de science fiction en elle ne pouvait être que fan. Surtout du fait qu’une femme était sortie de l’ombre pour sauver l’humanité, comme Superman l’avait fait avant elle. Lilith avait toujours été fan de Superman, elle le trouvait séduisant, et elle savait qu’il oeuvrait pour la justice, après tout, il l’avait prouvé à de multiple reprise. Bien qu’elle était aussi ici pour établir un plan de vengeance, elle avait décidé de se laisser aller au parfum enivrant de la banalité.

National CIty : Le Noonan’s

Tu avais bousculé une jeune et belle demoiselle quand tu t’étais levée de ta chaise. Enfin on en était là quand on s’est arrêtée précédemment. La commande de cette dernière s’est alors explosé sur le sol, déversant son contenu chaud sur le sol, dans une flaque marron. Bien sûr ça n’avait pas raté de toucher ton pantalon, et tu étais contente d’avoir mis une couleur foncé aujourd’hui, ça t’évitera d’avoir l’air totalement ridicule avec du café sur toi. Enfin, tu allais sûrement devoir passer par la case shopping aujourd’hui, donc tu t’en rachètera un. La jeune femme que tu avais heurté, bien qu’elle soit belle au niveau du visage, tu trouvais franchement à redire sur ses goûts vestimentaire. Disons qu’elle était encore plus désolée que toi, alors que tu n’avais pas fait attention et qu'elle, contrairement à toi, avait fait tomber sa commande, et à ce que tu avais compris, ce n’était pas pour elle, mais pour sa patronne. Les choses n’allaient sûrement pas aller en s’arrangeant pour elle. Voilà que l’inconnue se confondait d’excuse elle aussi, disant qu’elle était distraite et qu’elle aurait du faire plus attention. Tu ne peux t’empêcher de penser que son boulot ne doit pas être facile, et que sa boss doit être vraiment être autoritaire si elle pense que tout est de sa faute comme ça. Dommage, elle sent si faible, physiquement, si on détachait ses cheveux, avec des lentilles, elle aurait pu faire une ravissante Supergirl. Néanmoins, c’était juste une simple fille, c’est pas parce que tu cherches la justicière que tu vas la rencontrer comme ça par hasard. Puis dans ton imagination, Supergirl a un travail beaucoup plus classe et moins prenant que assistante.

- Non non, ne vous excusez pas, c’est de ma faute. Puis c’est vous qui avez plus perdu dans le choc. Puis ne vous en faites pas, vous ne m’avez pas fait mal, je suis plus solide que j’en ai l’air.

Tu peux voir tout de suite que son attention est attiré vers tes dessins. Tu les regardes pour être sûr qu’ils n’ont pas été touché par ce qui venait de se passer. Heureusement, le café à eu plus d’impacte vers le bas que vers le haut, ton travail n’a pas été salie. Si ça avait été le cas, tu te serais peut être un peu enflammé, surtout que tu ne maîtrises pas encore ton pouvoir à la perfection. Tu devais apprendre à gérer ta colère, car tes sentiments ont souvent un impact sur l’énergie que tu dégages sous forme de flamme. C’est pour ça que tu travailles sur la méditation, même si je suis là, au fond de toi, comme un démon tapis dans l’ombre. Là n’est pas le sujet, l’inconnue qui se tenait devant toi te demanda si tu es une artiste. C’était une réponse assez dur à répondre. Ton défunt mari t’avais toujours considéré comme une artiste, mais tu n’avais pas pu faire tes preuves à cause de ton coma. L’accélérateur de particule t’auras donc tout pris. Tu n’étais pas sûr que tu pourrais avoir une seconde chance, même si parfois il faudrait peut être tenter le coup. Tu devais réfléchir à une possibilité d’avenir. Il y aura bien un avenir après ta vengeance. Tu allais répondre à la jeune demoiselle quand son téléphone sonna. Apparement, ça ne présageait rien de bon, car elle téléphone tout de suite à sa patronne. Rien ne semblait se passer comme l’inconnue l’avait souhaité, car à ce que tu cru comprendre, elle était désormais forcée de prendre sa journée. Au moins, tu pourrais avoir un peu plus d'interaction sociale. Cela pourrait être bien.

- Vu l’appel que vous venez d’avoir, c’est surtout à moi de me faire pardonner je pense. Je vais vous payer quelques choses pour vous remonter le moral, vous le méritez. Je vous parle de mes dessins juste après.

Tu lui fait un grand sourire et tu te met dans la file après avoir récupéré tes affaires de dessins, tu ne voudrais surtout pas que l’on te les vole. Surtout après le travail que tu as apporté dessus. Un jour tu seras peut être l’auteur dessinatrice de ta propre bande dessinés racontant les exploits de tes héros favoris, te portant comme une héroine. Enfin, tout cela te semblait n’être qu’une utopie. Tu décides de plus y penser pour l’instant et de discuter avec l’inconnue. Après tout, tu pourrais lui parler de ton passé un peu. Sans trop rentrer dans les détails pour l’instant.

- Alors, en ce qui concerne mes dessins, je ne suis pas vraiment une artiste. Je ne suis pas encore allée dans une école d’art. J’ai eu des soucis qui ont fait que j’ai pas pu m’y inscrire. Dans l’avenir je veux faire dessinatrice. Du coup je me fais mes propres comics, avec moi comme héroine, ce qui est un peu narcissique. De ce fait, j’imagine votre justicière locale, Supergirl, donc j’imaginais un costume pour elle. En faite, je parle beaucoup mais je ne me suis pas présentée. Tu peux m’appeler Lilith.






© Cherry. Non libre de droits.


The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr - 9:24
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Alors que l’inconnue se proposa à son tour de lui payer un verre, Kara accepta avec joie. Cependant, il n’était pas question pour elle de lui faire cadeau d’un verre dans le futur. Après que la ravissante jeune rousse ait ramassé ses croquis, puis s’être insérée dans la file d’attente aux côtés de Kara, elle lui parla de ses dessins avant de se présenter officiellement sous le nom de Lilith. Les deux femmes se serrèrent la main.

- Je suis Kara, avait-elle aussitôt annoncé Kara.

Juste après lui avoir donné son identité, Kara revint sur les dessins de Lilith, et plus particulièrement sur le nom de son héroïne, Supergirl. Ce nom ressemblait étrangement à celui de son cousin, mais en version féministe. Cette fois-ci, il y avait de quoi se poser des questions. Savait-elle vraiment qui elle était ? Etait-elle venue jusqu’à National City pour l’espionner. Avait-elle tout simplement deviné que c’était elle la nouvelle héroïne ? Toutes ces questions ne cessèrent de lui turlupiner. Mais quand elle la regardait, il ne lui était impossible d’avoir de telles pensées à son sujet. Après tout, elle ne la connaissait pas, et il lui était interdit de juger des personnes avant même de les connaître. Mais quelque chose de plus important l’inquiétait : c’était elle. Sa beauté, son charme, ses croquis. Cette femme était plus que parfaite aux yeux de la dernière fille de Krypton. C’était comme si elle était en train de tomber sous son charme. Mais ce n’était pas possible : Kara n’avait jamais eu de sentiments pour une femme, mais que réservait donc l’avenir ? Préférant ne pas s’attarder sur ses doutes, elle renonça à toutes ses questions.

- Tu as bien dit « Supergirl » ? demanda Kara avec émerveillement. Je trouve ce nom de héros vraiment classe. Un peu comme celui de Superman.

Elle sourit alors, pensant au succès que son alter-ego pourrait avoir en empruntant ce nom. Toutefois, elle se concentra plus sur Lilith que sur elle-même, ne préférant pas se trahir. Elle félicita donc Lilith pour son talent et lui fit savoir qu’elle serait sa première fan si elle en venait à publier ses croquis. Lorsqu’elles parvinrent jusqu’au comptoir, Lilith commanda deux boissons et s’installèrent à une table pour deux. Durant une partie de la matinée, elles discutèrent et firent connaissance. Puis, sans réfléchir, Kara dit simplement :

- Je t’apprécie beaucoup Lilith, commença t-elle, tu es une personne tellement radieuse, pleine de vie. Je regrette de ne pas t’avoir connue un peu plus tôt. En parlant de ça, tu n’es pas de National City, si ? Il me semble ne t’avoir jamais vu au Noonan’s avant aujourd’hui.

Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Avr - 13:20






National CIty : Le Noonan’s

C’est donc comme ça que tu as rencontré par hasard Kara, une jeune et jolie assistante à Catco Media. Tu ne trouvais pas qu’elle se mettait en valeur, et tu trouvais ça tellement dommage, tu pensais qu’elle pourrait être plus jolie comme ça. Tu penses que tu aurais pu l’imaginer de mille façon différente. Tu aurais peut être pu lui imaginer mille robes, mille tenues. Tu trouvais ça stupide d’ailleurs, parce que tu n’étais pas forcément fan des robes, tu étais niveau tenue un peu garçon manqué. Enfin, c’était ton côté artiste sûrement, un peu hors du monde. Rien n’empêche que tu as des tenues sexy à porter, après tout tu étais mariée. Tu avais envie de dire pleins de chose à cette femme, alors que tu ne la connais pas vraiment. Néanmoins, tu comptais pas lui évoquer ton passé, non, tu n’es pas prête à parler de ton ancien mari, de ton ancienne vie de toute façon. Tu préférais faire semblant d’être joyeuse, tu préférais faire semblant de vivre tout simplement. A ce moment, Kara te faisait oublier un peu ton passé, tu étais quelqu’un d’autre. Peut être redevenais tu un peu Alice ? Tu n’arrivais pas à le savoir, mais ce sentiment te faisait le plus grand bien. Tu gardais, cependant, ta vengeance en tête, il ne faut pas oublier que tu as prévu de tuer ce qui t'ont tout pris. Vous étiez entrain de faire la queue quand elle s’est présentée, et que vous vous êtes serrées la main.

- Je suis ravie de te rencontrer Kara, tu as un jolie prénom qui sort de la norme, j’aime bien.

La file d’attente ne semblait pas avoir de fin, mais cela ne te gênais pas, tu gardais ton regard sur cette jolie demoiselle qui t'accompagne. Tu te demandais pleins de chose sur sa vie, qui elle était, que faisait elle dans la vie à par son travail. Avait elle un petit ami, quelqu’un qui l’aime plus que tout. C’était ta curiosité, tu aimais savoir tout de tout le monde, surtout si la personne t’interessais. Tu te demandais si c’était une proie de choix, si tu pourrais lui voler un baiser, juste pour le plaisir de le faire. Tu étais d’humeure joueuse, mais tu ne savais pas à quel jeu cela allait te mener. Tu savais juste que tu devais rentrer chez toi ce soir, mais ça sûrement qu’un au revoir envers Kara, tu la reverras, ça ne fait aucun doute. Alors, tu décides de profiter du temps que tu pouvais passer avec elle. Avant que tu doives acheter du matériel. Vous avez discuté de tes dessins, et du nom que tu avais attribuer à la justicière locale, Supergirl.

- Je préfère Supergirl à Superwoman, je trouve que woman ça fait trop mère au foyer. Girl ça fait jeune, et je suis sûre que Supergirl est une jeune fille épanouie. Puis, il n’y a aucun doute sur le fait qu’elle soit d’origine de la même planète que Superman. J’ai toujours été fan de ce dernier, mais j’espère qu’ils sont parents avec Supergirl parce que … Non oublies, ce que je viens de dire.

Tu ne pouvais pas lui dire que tu serais capable de tomber amoureuse de Supergirl, puis qu’est ce que ça pouvait lui faire à elle. Kara ne te connais à peine, alors je pense qu’elle s’en fout un peu que tu sois amoureuse d’une fille dont tu ne connais pas l’identité. En plus, tu trouves que ça fait un peu superficielle, et tu es tout sauf ça, en tout cas, tu refuses de l’être. Tu es quelqu’un d’unique qui sait ce qui est important. Tu t'en fou de l’argent, du pouvoir, tu as que deux choses qui t’intéresse, la vengeance et l’envie de t’amuser. Vous avez fini par commander vos boissons et vous installer à une table, où vous parliez entre fille. On aurait pu dire que vous étiez de vieille amies, alors que tu la connaissais à peine. Une foule de penser défile dans ta tête, tu te demandes même à quoi ressemble Kara nue, tu vas peut être un peu loin, mais ce n’est que tes pensés. Elle te dit que tu es quelqu’un de radieuse, et qu’elle aurait aimé te rencontrer avant. Tu penses le contraire, avant, tu aurais été avec ton mari, ou tu l’aurais perdu tout juste et tu aurais été en dépression, la il ne te reste que la vengeance, et l’envie de découvrir de nouvelle choses.

- Moi aussi je t’apprécie Kara, je ne pensais pas rencontrer une fille aussi charmante en venant ici. Tes compliments me touchent beaucoup. En effet, je ne viens pas de National City, je fais du tourisme ici pour une journée. Je rentre donc à Central City ce soir. Je suis rentrée ici un peu par hasard, et je trouve que le hasard fait bien les choses. En tout cas, je reviendrais, rien que pour te revoir, je ne voudrais pas perdre ta charmante compagnie. Puis si tu viens à Central City, tu pourrais venir me voir.

Tu lui donnes ton numéro de téléphone sur un papier, tu comptais pas la laisser tout de suite, mais tu as une petite tête, alors tu as peur d’oublier de lui donner plus tard.






© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Avr - 14:07
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Kara se rendit compte de l’importance de ses dernières paroles envers la jeune femme aux longs cheveux roux, et de l’incidence que cela pourrait y avoir. Cependant, quand Lilith lui répondit, sans qu’il n’y ait un malaise entre les deux, son cœur s’arrêta de battre à vive allure. C’était la première fois qu’elle mentionna de tels mots à une femme. L’attirance devenait de plus en plus forte. Mais que lui arrivait-il enfin ? Il était vrai que la magnificence de Lilith n’arrangeait pas les choses, mais Kara peina à détacher son regard du sien. Peut-être avait-elle trop traînée avec Alex ces dernières semaines ? Peut-être avait-elle suivi le même chemin que celui de sa sœur adoptive ? Comment pouvait-elle le savoir ?

Kara, absorbée par ses pensées, ne parvint pas à écouter Lilith jusqu’au bout. Elle s’imagina en  couple avec une fille, et particulièrement avec celle-ci. Tout lui parut étrange, mais à la fois romantique. Elle sourit nerveusement. Elle hésita un instant à lui prendre la main, mais préféra se ne rien faire et laisser les choses se faire automatiquement. Néanmoins, elle commença par lui dire qu’elle n’avait pas entendu la fin de sa réponse lorsqu’elle vit que Lilith lui écrivit laissa son numéro de téléphone sur un morceau de papier ; elle ne dit rien et sourit. Elle comprit alors que la jeune femme souhaitait commencer une relation avec la Kryptonienne et que ce  n’était que le commencement.

- Je constate que nous seront amenées à se revoir très bientôt, alors, dit-elle pour sortir du silence. Je ne suis donc pas de si mauvaise compagnie, poursuivit-elle avec ironie.

Elle fouilla dans son sac et sortit un vieux carnet tout abîmé, puis déchira une feuille vierge. Tout comme sa nouvelle amie, elle lui nota son numéro de téléphone ainsi que son adresse. A la fin, toutes deux se retrouvèrent avec les coordonnées de l’autre. Néanmoins, il resta un détail que Kara n’avait pas pu entendre de la bouche de Lilith : l’endroit d’où elle venait. Cependant, un miracle se produisit en réussissant à obtenir la réponse  qu’elle cherchait. Cela dit, elle préféra ne pas trop s’avancer et lui faire comprendre qu’elle n’avait pas entendue sa réponse jusqu’à la fin.

- Central City est une très belle ville. Je n’ai encore jamais pu y aller. Peut-être que nous pourrions y aller un de ses jours, toi et moi, entre amies ? Si tu le désires bien entendu. Je voudrais sortir un peu de National City de ma tête de temps à autre.

Il était vrai que, depuis son arrivée sur Terre, elle n’avait pas vraiment vu du pays. Les uniques fois qu’elle quittait National City, c’était seulement pour rendre visite à Clark, à Métropolis. Mais sa relation avec Lois l’empêchait de le revoir, tant par son travail que sa vie privée.

Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 13:15






National CIty : Le Noonan’s

Tu ne te serais pas doutée que tu aurais fait une si belle rencontre, lorsque tu as pris ce train. Tu avais juste fuis ta ville, il ne faut pas se mentir. Tu voulais disparaître de Central City car ton passé était là bas, et ta douleur aussi. Avec Kara, tu avais l’impression de redevenir Alice, la jeune fille naïve qui dessinait. Tu oubliais, l’espace d’un instant, ta soif de vengeance, mais tu savais bien qu’elle était toujours là. Tu avais tout perdu, tu avais été détruite, Alice était mort dans cet appartement, c’était une démone qui était sorti sous terre. Pourtant cette belle inconnue avait le don de te ramener à la vie, à ton ancienne vie. Tu savais que tu étais bisexuelle, ce n’était pas une nouveauté, tu as déjà eu des expériences, avant de rencontrer l’homme de ta vie. D’ailleurs, tu ne lui avais jamais caché ton attirance pour les femmes, et il l’avait accepté. Mais désormais, tu n’étais pas sûr de pouvoir faire confiance de nouveau à un homme, après tout, c’est deux d’entre eux qui t’ont tout pris. Tu ne voulais pas perdre ce qui t’arrivais de beau à nouveau dans ta vie, et si Kara t’aidait à aller mieux dans ta vie, alors pourquoi pas. Enfin, tu espérais plaire à la jeune femme en retour. Tu te demandais si elle aussi était attirée par les femmes, mais tu te dis que tu le verras bien dans l’avenir. Tu finis ton chocolat après lui avoir donné ton numéro, et tu souris quand elle dit qu’elle n’est pas de si mauvaise compagnie.

- Bien sûr qu’on va se revoir vite, sinon je serai en manque de ton jolie sourire. Puis, tu es une très bonne compagnie que j’apprécie énormément. J’ai l’impression d’être au côté d’une fille exceptionnelle quand je suis à tes côtés. Je suis sûr que dans un univers parallèle, tu es Supergirl !

Tu avais très envie de faire quelque chose, mais tu hésitais, tu voulais pas que ta nouvelle amie le prenne mal. Après tout, tu la connaissais à peine, et tu n’étais pas du genre à t’attacher comme ça. Bon, peut être que tu avais sacrément besoin de combler un manque affectif et que tu ne voulais pas être invisible, au moins pour les yeux d’une personne. Kara pourrait représenter cette personne, elle semble tellement gentille, bon un peu du genre à se faire marcher dessus, mais ça ne te déplaisait pas. Tu voulais d’abord attendre. Elle te dit qu’elle aimerait bien aller à Central City elle aussi, et qu’elle aimerait y aller avec toi, genre balade entre amie, tu lui souris.

- Je t’attendrais à la gare de Central City avec impatience alors, et je te ferais visiter la ville. D’ailleurs … vu que je ne connais pas National City, et que c’est ta ville, ça te dit de me faire visiter ?

Tu la prends par la main, sans vraiment attendre sa réponse et vous sortez dans la rue. Tu étais impatiente de découvrir cette nouvelle ville.

National City : Dans les rues

Tu avais rangé précieusement le numéro de téléphone et l’adresse de Kara, après tout, tu pourrais toujours lui rendre visite. Où l’appeler, pour prendre de ses nouvelles. Tu voulais que ce soit une vraie amie, voir bien plus. Tu t’arrêtes un instant l’air de réfléchir et tu déposes un bisou (ou un baiser) au coin des lèvres de Kara en rougissant, puis tu reprends comme si de rien n’était.

- Alors, dis moi ce que je dois absolument voir dans cette belle ville.

Tu gardais sa main dans la tienne, tel un enfant qui n’a pas envie d’être éloignée trop de son ancre émotionnel.






© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Avr - 13:50
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

La blonde et la rousse étaient sur la même longueur d’onde. Du moins, c’est ce que pensait la Kryptonienne. Lorsque Lilith lui confirma qu’elles continueront à se voir, Kara fit son plus beau des sourire. Elle s’imaginait d’or et déjà ses futures sorties avec Lilith. Tout d’abord, ce serait probablement ailleurs que National City. Sa première pensée se focalisa sur Central City. Pour Kara, tout devait officiellement débuter dans la ville de Flash. La première fois qu’elle avait entendu parler d’un autre super-héros possédant une vitesse incroyable, son seul désir avait été de le rencontrer. Mise à part son cousin et elle-même, aucune autre personne sur cette Terre ne possédait le même atout. Peut-être bien que ça pourrait être sa véritable raison de se rendre à Central City, en dehors de Lilith.

Lorsque Lilith la complimenta sur sa présence et sa personnalité, elle se mit à rougir aussitôt. Il était rarissime pour elle de recevoir autant de compliments à son sujet. Cependant, elle perdit son sourire qui lui valut de telles paroles lorsque Lilith compara Supergirl à elle. Cette fois-là, c’en était trop. Elle sentit son cœur battre de nouveau ç une vitesse. Elle ne comprenait pas où Lilith voulait en venir avec Supergirl depuis le début. Néanmoins, elle prit sur elle et resta calme, essayant toutefois de répondre sans donner une chance à la magnifique femme devant elle de rassembler des coïncidences.

- Je suis flattée de tes douces paroles, commença t-elle, mais de là à imaginer que je pourrais être… Supergirl dans un autre univers…  Sérieusement, je n’ai rien d’une Super Girl. C’est vrai. J’ai des défauts, je ne suis pas parfaite, contrairement à elle, j’en suis persuadée. Non, prends un autre modèle comme exemple, mais pas moi.

Elle bafouilla dans sa réponse. La peur prit le dessus. A ce moment précis, elle se demanda comment Clark réussissait à ne pas se faire comparer à Superman, ou bien même à faire soupçonner son lien avec ce même héros.

- Toi, en revanche, reprit-elle, en observant intensément Lilith, tu pourrais très bien l’être. Regarde-toi. Tu es belle, ta peau est superbe, tu as des yeux tellement magnifique. Tu as tout pour être Supergirl.

Elle ne comprit pas ce qui se passait. Elle sentit une forte chaleur parcourir son corps avant de changer de conversation pour ne pas la déplaire.

- Il me tarde de te revoir dans ce cas, avait-elle répondu lorsque Lilith lui fit comprendre qu’elle sera là pour l’accueillir dans sa ville.

Ensuite, la visiteuse lui proposa de sortir, ce que Kara accepta. Néanmoins, il se passa quelque chose lorsqu’elle commença à se préparer à sortir : Lilith lui prit la main. Sur le coup, Kara parut choquée et eut l’envie de la repousser. Cependant, elle n’en fit rien et laissa les choses se produire. Les deux femmes sortirent du Noonan’s main dans la main, sous le regard indiscret de clients. A l’extérieur, l’air frais du matin fit du bien à Kara qui s’était soudain attrapée une bouffée de chaleur. Elle firent quelques pas, mais Lilith s’arrêta net et vint lui donner un doux baiser sur le coin des lèvres de la Kryptonienne qui se laissa faire. Puis, comme si rien ne s’était passé, elles poursuivirent leur route. Une Kara toute retournée et flattée, ne dis rien et commença à faire visiter la ville à son amie. Seulement, la visite ne dura pas très longtemps : Kara les firent traverser une ruelle et s’arrêta brusquement. Elle se tourna vers Lilith et vint la plaquer contre le mur pour lui voler un long baiser fougueux, sans réfléchir.

Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Avr - 16:32






National CIty : Dans la rue

Vous étiez enfin sorties dehors, et tu repensais au fait qu'elle avait dit qu’elle n’était pas Supergirl et que toi tu pouvais l’être. C’était loin d’être la vérité, bien que tu es une jolie fille, tu ne peux pas le nier, tu es pourtant brisée à l’intérieur. Si tu étais Supergirl, tu ne te servirais pas de tes pouvoirs pour faire le bien, au contraire. Tu te vengerais, comme tu prévois déjà le faire. Finalement, toi qui a peur de tes pouvoirs, tu pourrais peut être les utilisés, ça te semble être le bon choix. Tu ne comptes pas montrer à Kara ton côté sombre, mais pourtant, il faut qu’elle sache, tu n’aimerais pas mentir à quelqu’un qui te fait de l’effet et avec qui tu pourrais sortir. Tu n’es pas de ce genre là, tu es plutôt franche, bien que tu comptes pas lui parler de tes pouvoirs, car c’est une partie de toi que tu ne supporte pas. Depuis que tu les as, le malheur t’es tombé dessus. Tu te demandais souvent si c’était vraiment lié, mais tu ne voyais pas d’autre lien. A part peut l’explosion de l’accélérateur. Tu devrais peut être t’attaquer à STAR labs … non, ils essayaient juste d’améliorer les choses. Ceux que tu détestais le plus, c’était les deux hommes qui t’avait tout pris, et jamais tu pourrais oublier leur visage, ça c’est sûr. Tu devais la vérité à Kara, tant pis si elle te regardait mal par la suite. Tu comptais lui dire quand elle te colla sur le mur pour l'embrasser avec passion. Bien que tu étais surprise sur le moment, tu ne pouvais que lui rendre ce baiser. Tu te sentais un peu pousser des ailes. Ta main vient retrouver la joue de la jeune femme et tu lui caressa doucement avec ton doigt. Oubliant, l’espace d’un instant, tes soucis au quotidien. quand vos lèvres se séparèrent, tu lui fait un grand sourire.

- Whaou, c’était surprenant, et génial, tu en as de la force pour me coller contre le mur. Les gens nous regardent, on devrait peut être aller chez toi être tranquille et faire plus ample connaissance.

Tu te mordilles la lèvre inférieur, tu sais que ce n’est pas raisonnable, et tu espères qu’elle ne voudra pas aller plus loin que des simples baiser. Tu n’étais pas prête à aller plus loin, ta blessure était trop profonde encore. Tu voulais juste de l’amour, des bras pour te réconforter et pas plus loin. L’amour ne se résume pas au sexe. Un peu de culpabilité ressortais néanmoins, tu devais dire à Kara la vérité sur toi, tu n’es pas forcément une bonne personne, elle avait le droit de le savoir. Tu pris alors la parole, tu voulais pas la blesser plus tard, même si ça te blesserai si elle te repoussait.

- Par contre, je voulais te dire, que je ne peux pas être Supergirl. Si j’avais un tel pouvoir, je ne pense pas que je ferais le bien avec. Alors que toi Kara, tu es quelqu’un de bien, ça se voit. Si je te compare avec, c’est que j’aimerai sortir avec une fille comme Supergirl, brave, courageuse et juste. Je suis sûr que Supergirl à ses défauts, c’est ce qui la rend plus humaine.

Tu lui souris gentiment et je lui replace une mèche de cheveux. Tu veux pas qu’elle ait peur de toi, tu es un monstre, tes flammes sont là pour en témoigner. Néanmoins, tu ne les laisserais jamais faire de mal au gens que tu aimes.

- Alors, tu veux bien me faire visiter ton appartement ? Ou maintenant tu ne veux plus de moi ?

Tu avais un peu peur de sa réaction, mais tu espérais que ta sincérité soit importante pour elle.






© Cherry. Non libre de droits.




The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Avr - 18:32
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Alors qu’elle se laissa emporter par ses pulsions, Kara prit conscience de ce qu’elle était en train de faire. Mais ses pulsions la poussa à poursuivre son baiser. Lorsque la main de Lilith vint lui frôler la joue, l’excitation monta de plus belles. La jeune Kryptonienne ferma les yeux et débuta une séance de caresse, commençant tout d’abord par sa taille. Mais quand elle sentit ses mains descendre au niveau de ses fesses, elle rouvrit brusquement les yeux, prenant conscience de la tournure de la scène. A contrecœur, elle se détacha des lèvres de Lilith. Cette dernière sembla conquise, ce qui rassura Kara. Cette dernière lui sourit lorsque Lilith lui parla de sa force – Kara réalisa l’absence de sa Super-force -, et du fait que tous les passants n’arrêtaient pas de les observer. Puis, vint le moment durant lequel elle lui proposa d’aller à son appartement. Kara acquiesça et la conduisit chez elle. Lorsqu’elles prirent la route pour se rendre à son immeuble, Kara ressentit de la culpabilité pour ce qu’elle venait de faire, mais ne regrettait en rien son choix. Lilith était parfaite à ses yeux. La femme idéale pour elle… Etait-elle seulement prête à se lancer dans une relation amoureuse avec une autre femme ? Aimait-elle surtout les femmes ? Je l’ai embrassée ! Elle a aimée… j’ai aimée, se disait-elle. Elle sourit en se revoyant la coller contre le mur. J’espère que je ne lui ai pas fait mal.

Tandis qu’elles approchèrent de l’immeuble, Lilith reprit la conversation laissée de côté au Noonan’s. Elle lui fit comprendre que Kara se trompait à son sujet et que jamais elle n’aurait pu être, à un moment de sa vie, Supergirl. Puis, elle lui répéta que, elle, avait tout d’une Supergirl. Kara ne dis pas un mot et lui sourit, jusqu’à ce que Lilith lui demande, si elle ne la souhaitait plus . Kara ne dis pas un mot, lui sourit et sortit ses clés et son badge. Kara ne comprenait sa dernière question. Il était évident qu’elle souhaitait l’avoir dans sa vie. Lorsqu’elles parvinrent à son étage, Kara s’arrêta net devant sa porte d’appartement et se colla à elle.

- J’ai aimée t’embrasser, dit-elle soudainement en la fixant droit dans ses beaux yeux. Je…

Elle ne trouva pas les mots nécessaires. Alors, elle se retourna simplement, ouvrit la porte, invita Lilith à la rejoindre et reprit :

- Tu es parfaite. Tu es belle et je… je t’apprécie énormément.

Elle prit une profonde inspiration et ajouta :

- Et je... je culpabilise pour ce que j’ai fait dans la ruelle. Pourtant, j’ai aimée le faire. J’ai aimée sentir tes lèvres contre les miennes… que tu me caresses le visage.

Elle fit les cents pas et eut du mal à se ressaisir.

- Il faut que je t’avoue quelque chose. Il faut que tu saches que…

Elle prit une seconde inspiration et…

- Je n’ai encore jamais rien ressentie d’aussi grand, d’aussi profond qu’à l’instant même où je me suis jetée sur tes lèvres.

C’était la première fois que Kara réagissait à une telle culpabilité. Ses sens devinrent plus intenses et son cœur se mit à battre à grande vitesse. Un Kryptonien pouvait-il ressentir autant de choses qu’à cet instant précis ?

- Je crois que je suis en train de tomber amoureuse !

Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Avr - 15:54






National CIty : Dans la rue

Tu ne pensais peut être pas naître à cet instant, tu ne pensais pas que cette nouvelle ville allait te laisser voir le jour pour la première fois, te laisser prendre le contrôle. Tu n’avais pas encore de nom propre, d’identité, mais tu étais là, et tu te construisait petit à petit. Tu ne t’étais pas encore rendu compte que tu étais là quand tu as bousculé cette belle jeune femme. Tu es née alors que tu dessinais ces desseins. Ta personnalité commencer à prendre forme, tu te construisais sans vraiment savoir comment. Tu étais encore perdu entre Lilith et Alice quand cette jeune femme t’as collé contre le mur et t’as embrassé avec passion. Pourtant c’est à ce moment là que tu as pris conscience que tu étais quelqu’un d’autre, ni Alice, ni Lilith et que finalement tu étais tombée amoureuse de cette belle inconnue. Pourtant, tu savais que tu ne pouvais pas encore aller plus loin, Alice avait encore Damian il y a pas longtemps. C’était lui qui t'empêche d’avancer. Enfin, il n’était pas pour toi, toi, tu n’aime pas les hommes, tu n’aimes que la pureté et la beauté des femmes. Tu avais donc besoin d’un nom, et tu avais mal à te décider. Puis cela t’es apparue, Lindsey, oui c’était comme ça que tu t’appelais. Néanmoins, tu avais dit à Kara que tu t’appelais Lilith, il allait falloir rattraper le coup, sans passer pour une folle. Sans que tu te rendes vraiment comptes, vous étiez arrivée devant son appartement. La belle inconnue se colla soudain à toi et dit qu’elle a adoré t’embrasser. Elle semblait être perdue dans ses pensées et ne savait pas comment dire ce qu’elle ressentait. Tu avais peur de ce qu’elle allait dire, et tu ne voulais pas la repousser pour autant, parce que tu ne t’es jamais sentie aussi bien.

National CIty : L’appartement de Kara

Tu es donc rentrée chez elle, et tu as décidé de te taire tant que ton hôte n’avait pas fini sa réflexion. Tu ne voulais pas la couper en plein élan. Tu étudiais son appartement du regard, il te plaisait beaucoup tu le trouvais très beau. Tu pourrais t’y sentir chez toi … non, ne pense pas à ça, c’est mal. Tu dois te calmer, si vous êtes deux à ne pas savoir vous y prendre ça ne va pas aller. Tu savais que c’était nouveau pour Kara et qu’elle avait aimé et qu'elle s’était jamais rendue compte qu’elle pouvait aimer les femmes, et que du coup un flots d’émotions lui montée. Jusqu’à qu’elle te dise qu’elle est en train de tomber amoureuse. Ton coeur rate un battement, tu ne sais pas quoi dire, quoi faire. Tu finis par t’asseoir sur une chaise et tu fais signe à Kara de faire de même. Faire les cents pas ne l’aidera pas.

- Déjà Kara calme toi, tu n’as pas à culpabiliser, j’ai aussi beaucoup apprécié notre baiser. J’ai même beaucoup aimé à vraie dire. Je trouves que tu es la femme qui me faut dans ma vie, et tu arrives à me faire pousser des ailes alors qu’on se connaît à peine. Ce serait te mentir que j’ai aucun sentiment pour toi, parce que c’est tout le contraire. Moi aussi je sens mon coeur aller plus vite, s’affoler quand je suis avec toi mais ...

Tu marques un temps d’arrêt, tu ne veux pas la blesser, et tu veux pas qu’elle se renferme. Tu veux pas la perdre non plus, parce que tu sais au fond de toi que tu l’aimes. Alors tu pèse chaque mots avant de le dire.

- Je ne veux pas que ça aille trop vite entre nous. J’ai pas un passé facile, je t’en parlerai promis. Disons que je suis un peu brisée en ce moment. Enfin, mon vraie nom c’est pas Lilith, c’est un surnom qui m’est restée parce que j’ai fait une pièce de théâtre où j’ai joué la démone Lilith. Mon vrai prénom c’est Lindsey. Je suis aussi amoureuse de toi, je vais pas te mentir. Je veux que tu me laisses un peu temps avant que ça soit officielle. Bien que ça ne me pose aucun problème de t’embrasser à nouveau. Mais pas plus !

Tu poses ta main sur la sienne tout en lui souriant tendrement. Tu espères que ça ne la gênera pas, tu n’as pas envie de la perdre.






© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Avr - 16:51
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Il venait de se passer quelque chose d’inhabituel chez la jolie blonde : elle venait de s’exprimer sur le fait qu’elle était en train d’aimer une belle inconnue. Gênée par son manque de tact, elle lui tourna le dos, les deux mains plaquées devant sa bouche. Mais lorsque Lilith lui demanda de venir s’installer calmement auprès d’elle, son cœur se mit à battre de nouveau, craignant de se faire rejeter par celle qui lui plaisait. Néanmoins, elle fut surprise par la réponse de Lilith. Celle-ci rassura son amie en lui partageant ses propres sentiments envers elle. Toutefois, elle la prévint que, suite à un passé douloureux, elle ne pouvait donner suite à ce que désirait Kara. Mais ce qui interpella surtout la belle blonde au visage rayonnant, c’était l’identité de Lilith, qui apparemment, portait un autre nom. Kara se sentit légèrement mal à l’aise, mais quand Lilith lui assura qu’elle partageait le même amour, Kara se mit à sourire machinalement.

Le cœur de Kara cessa de battre à vive allure. L’hôte la regarda droit dans les yeux. Outre le fait que Lilith n’était pas qui elle prétendait l’être, Kara put entendre le cœur de l’ange qui se tenait en face d’elle battre quasiment à la même allure que le sien. Elle ne lui répondit pas, préférant balayer du regard la femme qui avait réussie à la faire aimer profondément. Elle but les paroles de Lindsey comme jamais. Tous les mots qu’elle prononçait lui était si chevaleresque, si tendre. Elle ne voulait en aucun cas la couper. Elle concentra donc son regard sur la gesticulation de ses lèvres, tout en mordillant les siennes. Le désir de l’embrasser lui monta à la tête. Pour Lilith ou quel que soit le nom qu’elle portait, Kara ferait preuve d’abstention. Elle ne voulait pas la perdre, ça il n’était pas question.

Un frisson lui parcourut tout le long de son corps. Lindsey lui prit la main et la tint. La tentation était bien trop grande, désormais. Elle regarda les deux mains collées l’une à l’autre, puis se pencha pour venir déposer un tendre baiser sur les lèvres de Lindsay. Une fois de plus, elle se détacha de ses lèvres et lui dit :

- Que sont les yeux des hommes quand les tiens me regardent ? dit-elle simplement, un doigt posé sur les lèvres de Lindsey.

Elle lui déposa de nouveau un baiser, puis l’enlaça, les larmes aux yeux. Kara Danvers était comblée et heureuse. Rien dans ce monde ne la séparerait de Lilith / Lindsey. Elle allait s’en assurée.  

Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Avr - 9:43






National CIty : L’appartement de Kara

Tu voulais rassurer Kara, et lui avouer tes sentiments, ce n’était pas facile pour toi. Surtout que malgré que toi tu seras toujours fidèle à Kara, tu ne pouvais pas dire la même chose de tes autres personnalités. Tu avais fait un choix égoïste en déclarant ton amour pour elle, et désormais, tu risquais de la blesser. Tout aller trop vite, beaucoup trop vite, tes lèvres ont déjà retrouvé les siennes, et tu ne peux pas te défaire de son étreinte, tu n’en as pas envie. Cependant, la phrase qu’elle a dit resta ancrée en toi, tu vois les visages des deux hommes qui t’ont agressé, et leur regard fixe sur toi, leur yeux qui te fixe comme une proie apeuré. Tu essayes de les oublier dans l’étreinte que tu as, mais tu sens les flammes sortirent du bout de tes doigts, heureusement que Kara ne les voient pas. Tu les éteins et recule ta chaise, te défaisant ainsi de l’étreinte. Tu te sentais bête, mais tu ne voulais pas qu’elle découvre ton pouvoir, tu avais seulement peur de son regard.

- Je suis désolée … ça va un peu vite pour moi, mon coeur s’affole trop, j’ai l’impression qu’il va exploser. Je suis amoureuse de toi aussi, mais comme je t’ai dit, je sors d’une histoire assez compliqué. J’aimerai t’en parler, mais j’ai peur que tu me regardes autrement après, et je ne le supporterai pas ...

Tu sentais que Lilith voulait reprendre la place, elle veut acheter de quoi se venger, toi ça te serviras aussi à faire justice, mais tu voulais encore profiter de cette jolie blonde. Tu entendais Lilith te susurrait à l’oreille d’une voix douce, comme pour te convertir à ses idées. C’était comme mon démon intérieur, elle me disait : ”et si tu couchais avec elle, ça pourrait être excitant ! Si tu comptes pas le faire, je pourrais peut être le faire à ta place. Et si tu veux pas que j’y touche, laisse moi aller acheter ce dont on a besoin” Tu hésitais à sauter sur Kara et la pousser sur son lit … non ce n’était pas toi, c’était Lilith, elle essayait de te corrompre à ses pensés. Tu devais arriver à te contrôler. Tu devais pas la laisser te perturber, sinon tu risquais de prendre feu. Tu souris à Kara avec tendresse.

- Tu me fais visiter ton appartement, parce que pour l’instant je connais que ton entrée, et ton salon de loin. Je veux voir où tu habites, je veux en savoir un peu plus sur toi. Je t’en dirais un peu plus sur moi après. Enfin, j’ai des courses à faire après, et j’ai mon train ce soir, mais je reviendrais vite te voir promis





© Cherry. Non libre de droits.


The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Mai - 9:23
Du tourisme pour rencontrer la Justicière locale

Alors que tout semblait revenir à la normale, Kara sentit un malaise chez Lilith qui retira ses lèvres. Kara fit de même, sans comprendre les raisons. Après tout, elles s’étaient mises d’accord pour s’échanger seulement des baisers, sans aller au-delà. Qu’est-ce qui n’allait pas cette fois-ci ? La jeune blonde était perdue, tant par sa nouvelle orientation que par les agissements de la femme dont elle venait de tomber amoureuse. Elle pinça ses lèvres et l’inattendu arriva. Lilith, lui fit clairement comprendre que tout se passait trop vite pour elle, ce que Kara pouvait comprendre. Toutefois, elle lui assura de nouveau qu’elle lui vouait un fort amour, mais son passé vint s’ajouter. Kara aurait voulu qu’elle lui en parle, qu’elle lui fasse confiance, mais elle accepta le fait qu’elle ne lui en parle pas. Elle aussi, elle partageait un grand secret qu’elle ne pouvait lui parler.

- Je suis désolée, commença Kara, je me suis laissée emporter par ses délicieuses lèvres. Avec toi, je suis si bien que je me sens plus seule quand tu es à mes côtés.

Elle s’arrêta dans son élan, et répondit ensuite à la question de Lilith, ce qui l’arrangeait.

- Bien sûr. Allez, viens, lui dit-elle en lui tendant sa main pour l’attirer vers elle.

Pendant presqu’une dizaine de minutes, les deux femmes visitèrent l’appartement de Kara. Lorsque la visite toucha à sa fin, Kara serra Lilith dans ses bras et la remercia pour cette journée ; elle en avait même oubliée sa mise à pied de ce matin-là. Cependant, une boule au ventre vint la perturbée quand l’heure de départ de Lilith arrivait précipitamment. Elle ne voulait pas qu’elle parte. Elle allait lui manquer, c’était une certitude. Elle voulut se proposer de l’accompagner faire ses courses, dans le but de profiter de sa jolie rousse, mais il valait mieux ne plus précipiter les choses… pour aujourd’hui du moins.


Codage par Libella sur Graphiorum
The Last Girl of Krypton
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Mai - 7:40






National CIty : L’appartement de Kara

Tu étais troublé, tu ne pensais pas que ton pouvoir pouvait se déclencher comme ça. Tu avais simplement peur de faire du mal à Kara, ou qu’elle te regarde tout simplement comme un monstre. Je ne supportais pas ce que j’étais, même si je pouvais m’aider de cette malédiction pour faire le bien autour de moi, le feu est souvent symbole de destruction. Comment contenir ce pouvoir ? Il allait falloir que j'apprenne à me maîtriser. Cela allait me demander du temps, plus de temps que je l’espère à mon avis. Rien n’empêche que mon coeur a été conquis aujourd’hui par cette jolie demoiselle blonde. De plus, tu devais lutter avec Lilith qui essaye de prendre le contrôle, alors que vous savez toute les deux que vous avez besoin de temps pour ça. Tu aurais aimé faire plein de chose avec Kara, notamment sur son lit, mais tu devais rester concentrée sur tes objectifs. Tu auras de multiple occasion de la revoir. A moins qu’au terme de ta vengeance, tu sois mener à disparaître … non, ce n’est pas possible, tu continueras de vivre. Même si au final, ce sera Alice qui fera le choix. Les mots de la jeune femme te fais à nouveau monter le rouge aux joues. Elle a un pouvoir sur toi, un charme irrésistible, tu ne peux que craquer pour elle, c’est pour toi une évidence.

- Ne t’excuse pas, tes lèvres sont délicieuses aussi et tes paroles ne peuvent que faire monter le rouge à mes joues. Je me sens bien avec toi aussi. Ne crois jamais le contraire.

Tu visites donc ce petit appartement, et tu te surpris à rêver de vivre avec elle, ou alors tu plaçais déjà certaine de tes affaires ici et là mentalement. Bien sûr, ce n’était qu’une rêverie, et tu ne pensais pas que Kara voudrais forcément que tu vives chez elle comme ça. La visite dura qu’une dizaine de minutes, mais tu aurais aimé pouvoir élargir le temps à ce moment. Tu savais que la fin de la visite signifié aussi ton départ. Tu n’étais pas la personne la plus forte, et Lilith menaçait de prendre la place à tout moment. Kara te sers dans ses bras et tu te blottit contre elle.

- Kara tu vas me manquer, et j’ai hâte de te revoir. Je suis tombée amoureuse au moment où j’y croyais le miens, et je te remercie pour ça. Je te ferais visiter Central City quand tu viendras, et ne tarde pas trop à venir, tes bras vont me manquer.

Tu lui fais un dernier sourire avant de l’embrasser. Puis tu sors de l’appartement, et une fois que tu es hors de sa vision, tu laisses Lilith prendre le contrôle … Enfin, te voilà de nouveau sur le devant de la scène. Tu ne vas pas embêter Lindsey en fichant en l’air sa relation. Non, tu avais un objectif précis, l’achat d’équipement pour aller à la chasse.





© Cherry. Non libre de droits.

The Hot Girl
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Catco World :: Administration :: Archives-