AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je te pensais mort // Tommy

 :: Administration :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Mar - 14:01


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Je venais clairement de passer ce qu’un appel une très, très longue journée. Une très longue journée pleine de rebondissement dans les dossier que j’avais à traiter, ça m’avais pris un temps fou, au point ou je n’avais même pas pris de temps de faire une pause pour déjeuner. Je me sentais totalement KO mais il avait fallut que je tienne le coup jusqu’au bout, après tout je ne pouvais clairement pas dire au clients que j’en pouvais plus et qu’ils allaient devoir attendre que je soit reposer pour m’occuper de leur affaires, non ce genre de chose ne me ressemble absolument pas et même fatiguée, je pense pouvoir dire que je me donne toujours à fond.

J’avais du me rendre au tribunal aussi pendant l’après midi, justement pour l’un des dossiers, l’avocat de la partie averse était vraiment très motiver pour gagner seulement quand on est un avocat pourris on finit par perdre tôt ou tard et je finis par avoir gain de cause. Tant mieux, ce dossier me tenais à coeur, une famille qu’on avais mis dehors, comment je pouvais les laisser sans toit au dessus de leur tête. Maintenant je respirais, ce soir ils dormiraient à l’hôtel avant qu’on les loges de nouveau dans un appartement correcte et plus insalubre. Oui j’étais fière de moi. Mais pas au point de sortir avec ma collègue pour prendre un verre, non je préférai rentrer, me poser sur mon canapé et souffler.

J’avais même pris soin de refuser une invitation à diner de mon père, je n’avais pas le courage ce soir, je me rattraperai le lendemain tout simplement. J’étais donc rentrer chez moi tout simplement. Une fois arriver je m’étais commander un repas, quand on a plus le courage de faire quoi que ce soit voilà ou ça nous mène et le temps qu’il arrive j’avais filer sous ma douche. Je comptais rester un petit moment sous l’eau chaude comme je pensais que le livreur mettrait du temps mais c’est louper. Il sonne a la porte donc je cris que j’arrive en m’enroulant dans une serviette et je vais vite récupéré ma commande. Enfin je dépose tout sur la table du salon et je retrouve dans la salle de bain pour m’habiller. Au moins je me sens quelque peu plus détendu. Retour dans le salon, je baisse l’intensité des lumières j’allume la télé et je finis par me poser sur le canapé, voilà maintenant je peux totalement me détendre et me reposer. Même mon téléphone est couper se soir, je ne suis disponible pour personne, même pas pour les méchants qu’il faudrait attraper. Et oui il y a des soirs comme ça ou même son costume de super héros on laisse dans le placard comme on dit. Et ce soir c’est un soit comme ça.

Je grignote donc ce que j’ai commander en regardant la télé, au bout d’un moment je n’ai plus vraiment faim donc je me concentre uniquement sur la télé mais je finis clairement par somnoler. Je part dans mes rêveries, c’est comme souvent assez étrange. Mais je finis par me réveiller en sursaut en entendant un bruit. Je ne sais pas si ça viens de la télé ou autre chose du coup je reste très attentif a tout ce que j’entends… je dois ressembler à une folle en fait.
Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 14:41
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Starling City, cela faisait si longtemps que je ne m’étais pas rendu ici, en faite, depuis ma renaissance. Je dois faire attention à que personne me remarque, je dois être un vrai fantôme, après tout, c’est ce que je suis censé être. Pour tout le monde, Tommy Merlyn est mort dans cet effondrement. Ils n’ont pas totalement mort, il n’est plus de son monde, enfin pas vraiment. Seul son corps persiste, et quelques souvenir errant, ainsi que le lien indéfectible qui nous lie à Laurel. Je pense toujours à elle, et le dernier souvenir que j’ai eu, elle qui embrasse Oliver, ce traître qui m’a finalement tout volé, jusqu’à la vie. Je devais me venger, je vais lui faire comprendre qu’il détruit tout ce qu’il touche. D’après mes informations, ils ne sortaient même pas avec Laurel, il m’aurait tout pris pour rien, je trouve cela désolant. Je devais tout d’abord préparer mon plan, ne pas agir dans la précipitation, j’avais besoin d’information, j’avais besoin de savoir où frapper, au plus proche. Malheureusement, la seule qui possède toute les informations c’est Laurel Lance, je sais qu’elle a rejoint son groupe, sous le nom du Black Canary. Je ne savais pas trop commencer mon approche, je ne voulais pas la perturber, j’avais encore des sentiments pour elle, même si cela me semblait si loin.

Je regarde cet appartement minable que la ligue des Assassins utilisent pour loger ses disciples. C’est un point assez stratégiques dans les Glades, ça me permet de passer inaperçu chez les pauvres de ce monde. Bien que je tiens toujours à être classe, je garde une certaine satisfaction à l’être. Je n’oublie pas mes origines, je comprends enfin mon père et sa soif de destruction. La ligue m’a montré la voie. La nuit étant tombée dehors, je me glisse dans ses ténèbres. Je me dirige vers chez Laurel, je connais le chemin par coeur, néanmoins je rentre dans l’immeuble d’à côté. Je tiens à surveiller les va et vient des personnes, je veux être sûr qu’elle soit toute seule, qu’il n’y aura pas son père, Ollie, ou un autre homme avec qui elle aurait pu m’oublier. La seule personne qui lui rend visite n’est qu’un livreur, comme quoi le temps ne fait pas de changement, elle se fatigue toujours pas à faire la cuisine. Je souris, malgré moi. J’attends que la lumière s’éteint et je descend de mon toit pour rejoindre son immeuble.

Il n’y a pas un chat à cet heure là, je monte ses escaliers avec la discrétion d’un félin. Je fais attention à ne croiser personne, même pas un voisin, je suis une ombre, je ne suis jamais venu pour les autres. La seule qui en aura des souvenirs ce sera Laurel, mais je ferai en sorte qu’elle croit que ce ne soit qu’un rêve. Je ne peux pas me permettre qu’Oliver sache que je suis en vie. Je ne peux pas m’éloigner de mon objectif final. Je suis enfin devant sa porte, et je prends une inspiration et me calme. Je crochète sa serrure en toute discrétion. Je referme derrière moi discrètement. J’observe Laurel, elle dort devant la télé, comme d’habitude. Je peux m’empêcher de sourire, elle est toujours aussi belle. Je m’imprègne de son odeur, puis lui pique son téléphone. C’est le meilleurs moyen pour avoir des informations. Je ne me sens pas prêt à la réveiller encore pour l’instant. Je vais dans sa cuisine et cherche la bouteille de Whisky, elle est toujours cachée au même endroit. Je me sers un verre, comme à mon habitude. Je sais que c’est mal, mais ça me fait du bien de prendre un peu de mon ancien quotidien. J’ai du faire un peu de bruit en me servant ce verre. J’entends Laurel se réveiller en sursaut, je vais jusqu’à l’encadrement de la porte de la cuisine, toujours à pas de loup, elle m’a pas encore repéré, je décide donc de rompre l’attente et lui faire comprendre que ça venait pas de la télé.


- Bonsoir Laurel …

J’avais toujours mon verre de whisky à la main et je bu une gorgée, j’attendais qu’elle comprenne, qu’elle réalise que je suis encore en vie. Dire que je compte la droguer pour qu’elle croit que ce n’est qu’un rêve, quel tristesse.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 15:02


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Le soucis pour moi c’est que lorsque je suis dans un état de fatigue comme je le suis actuellement, mes penser me joue des tour, j’ai tendance à ressasser le passer, à penser à des tas de choses que je ne devrais pas et autant le dire ça ne me réussit pas forcément, je fais en sorte de ne plus toucher d’alcool, j’ai vraiment déconner après la mort de Tommy, il ma fallut vraiment beaucoup de temps pour arrêter de boire, j’ai même du me taper les séances des alcoolique anonymes avec mon père. Alors oui en effet ce genre de choses m’aidaient à faire face et comme maintenant je n peux plus faire ça, il ne me reste que les souvenirs et les regrets. Ce n’est clairement pas simple autant le dire clairement. Et donc ma solution et de dormir pour essayer d’être en forme le lendemain et de ne plus repensez à tout ça, plus facile à dire qu’a faire soyons honnête. Surtout que là en somnolant sur mon canapé je n’ai fait que des rêves qui m’ont ramener dans le passer, une partie de carte avec Tommy me reviens surtout en mémoire, un de ses moment que je ne risque pas d’oublier, un parmi tant d’autre.

Mais malheureusement je ne fais pas que ce genre de rêves, des mauvais rêves arrivent aussi, ceux qui reflètent la réalité actuelle, cette réalité ou il m’arrive souvent de me sentir plus que seule, voir Oli « fou » de félicity, malgré le fait que je ne ressent plus rien pour lui, hors mis de la colère par moment, bref cela n’est tout de même pas simple. Et bien entendu ce n’est pas tout, ma soeur aussi me manque et reviens souvent dans mes rêves. Je ne supporte pas de l’avoir perdu une nouvelle fois et pour de bon cette fois, enfin oui en ce moment j’ai de quoi être épuisée c’est certain.

Quoi qu’il en soit je finis tout de même par me réveiller en sursaut, un bruit ma réveiller, souvent il s’agit de la télé mais la ce n’est pas le cas, l’émission est quelque chose d’assez calme alors pourquoi ça m’aurai réveiller. J’ai comme la sensation de ne pas être seule dans mon appartement, c’est vraiment étrange… Et c’est a ce moment que j’entends sa voix… Non ce n’est simplement pas possible que se soit vrai… Je ne peux que me lever d’un coup pour me retrouver en face de lui… Même dans la peine ombre je ne pourrais pas le confondre avec un autre. Mais ça présence en face de moi est impossible… Il est mort…J’ai l’impression de prend re la tête.

-Tommy? Non c’est impossible…

Je reste limite comme tétaniser, je voudrais aller vers lui mais je continue de me dire que ce n’est pas réel, ok je suis en train de rêver éveiller. Il faut que sa cesse…

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 15:42
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

C’est étrange l’appartement est exactement comme dans mes souvenirs, chaque chose est à sa place, comme si j’étais rentré dans une photo du passé. J’aurai pu mettre une couverture sur les épaules de Laurel, comme je l’avais fait tellement de fois auparavant. Aucune photo avait bougé, comme si le temps s’était tout simplement arrêté ici. Enfin pas totalement, il y a un peu plus de laisser aller.  Je pouvais voir tous les signes de la dépression de Laurel, et je pense que son sommeil léger en est la première preuve. Avant, cela pouvait être une vraie marmotte au lit, surtout quand elle n’avait pas de travail à faire le lendemain. Néanmoins, elle semblait toujours sur ses gardes, et la fatigue avait marqué son visage d’ange. Je me demandes qu’est ce qu’il lui ait arrivé pendant que j’étais à Nanda Parbat, à devenir un assassin. Là où j’étais censé tuer Tommy Merlyn, pour devenir Prometheus. Pourtant, nous sommes liés, et on ne peut pas oublier l’affection que j’ai envers Laurel. Je rêve d’elle presque toute les nuits, quand je ne rêve pas d’Oliver qui me plante une flèche en plein coeur. Je n’arrive malheureusement pas à contrôler mes rêves, bien que j’essaye avec de la méditation. J’avais envie de parcourir tout son appartement, mais elle s’était réveillée. Je n’avais pas pensé que j’allais faire autant de bruit avec mon verre.

Je me rendit donc à la porte, et je la regardais, je l’observais chercher la provenance de ce bruit. C’est là que je me suis mis à parler. Tout ne se déroulait pas selon mon plan, mais tout était encore sous contrôle. J’espérais juste qu’elle n’allait pas se mettre à crier. Je ne voulais pas attirer du monde, si elle s'apprêtait à crier, je devrais agir. Cependant, elle semblait plus choqué, surprise, perturbée et plein d’autre objectifs synonymes. Je pense qu’elle a du mal à réaliser si elle dort ou non, et cela est compréhensible, je suis censé être mort. Malgré son air pas réveillé, elle était toujours aussi belle, elle ressemblait à un ange. Je n’avais peut être pas utiliser la bonne méthode pour me montrer à elle. J’aurai peut être dû repousser, disparaître pour revenir un autre soir, mais elle me manquait trop. Je lui souris, il fallait que je la prenne dans le bon sens, il fallait qu’elle puisse me donner les informations dont j’avais besoin pour frapper Oliver en plein coeur. J’allais malheureusement devoir la manipuler, même si ça me briser le coeur de le faire.


- 5 ans était trop long à attendre, j’ai décidé de revenir d’entre les morts plus tôt. Tu me manquais trop pour que je puisse rester dans ma tombe.


Je ne suis pas sûr qu’un peu d’humour soit la meilleur des solutions, mais si elle peut croire qu’elle rêve encore, l’espace d’un instant, cela rendrait les choses plus simple. Je pourrais peut être juste utilisé l’hypnose pour lui faire oublier, j’allais peut être pas avoir à la droguer. J’allais devoir me résoudre à l’utiliser comme un pion, mais c’est le meilleur moyen d’atteindre Oliver en plein coeur, lui faire perdre confiance en lui.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 19:39


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
J’avais clairement besoin de dormir, je me sentais épuisée en ce moment et c’est vrai que ça m’arrivais assez fréquemment de m’endormir sur le canapé, oui depuis la mort de Tommy je suis clairement tomber dans ce qu’on appelle une dépression et pour m’en sortir et bien je me donne a fond dans le travail. Et après la mort de ma soeur la descente en enfer à recommencer, et la en plus du travail c’est le costume de Black Canary qui m’a aider à m’en sortir. Mais ça fessait que tout me fatiguais vraiment beaucoup et donc oui ça m’arrivais souvent de m’endormir comme ça. Ce soir c’est encore une fois le cas.

Mais le réveille ne se fait pas comme d’habitude, en effet je suis réveiller en sursaut par un bruit, ça ne viens pas de la télé, je n’arrive pas à localiser ce bruit jusqu’au moment ou j’entend cette voix, cette voix qui me fais frissonner clairement, mais tout de suite je me dit que ce n’est pas possible, que je rêve tout simplement, je me retrouver et quand je le vois devant moi autant le dire je suis perdu, je ne peux pas m’empêcher de me dire que ce n’est pas réel, que je rêve. Je suis totalement tétaniser, je n’arrive pas à le quitter des yeux en fait de peur que tout change d’un coup comme dans chacun de mes rêve. Et quand il parle de nouveau me disant que 5 ans c’est trop long à attendre et qu’il a décider de revenir d’entre les morts plus tôt, que je lui manquais et j’en passe je sens clairement les larmes couler sur mes joue sans que je puisse les contrôler.

-Tu peux pas être en face de moi, c’est pas possible…

Je n’arrive vraiment pas à savoir si c’est vraiment lui, mais cependant je finis tout de même par faire ce pas vers lui, puis un second, mais je ne pense pas aller plus loin. Mes larmes coulent encore sur mes joue, j’ai l’impression qu’on cherche encore a me faire du mal, a me faire sombrer… Je n’arrive simplement pas à comprendre.

-J’ai tellement mal sans toi Tommy… Ce n’est pas amusant … Pas amusant du tout…

Tommy n’est pas du genre à jouer avec moi, enfin normalement il n’est pas du genre a me faire du mal. Sauf dans mes pires cauchemars bien sur mais … Et si c’était le cas en fait?

-C’est un cauchemars c’est ça??

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 20:41
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Qu’est ce que je pensais ? Je croyais qu’elle allait me sauter dans le bras … Je suis stupide. Je suis supposé être mort, et moi j’apparais comme ça, dans sa cuisine en pleine nuit. Ma mort ne m’a pas vraiment changé, je suis toujours un abruti. Je suis vraiment trop naïf, et irréfléchi. Ra’s m’avait pourtant enseigné à me libérer de mes émotions, et pourtant je n’y arrivais pas, Laurel hantait toujours mes pensés, que ce soit là bas où ici. D’ailleurs, c’est même pire ici, je la suis, je l’observe, de nombreuse fois elle aurait pu me voir, me prendre pour une hallucination, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Disons que c’était ma drogue, et que j’en ai besoin, j’avais besoin de la voir, chaque seconde de mon existence. J’ai même tué pour elle, mais elle ne le sait pas. Elle s’est faite plus d’ennemi qu’elle le croit dans son boulot. Je me rappel, c’était ma première nuit à Starling depuis ma mort, je la suivais, j’avais besoin de savoir comment elle allait. J’étais habillé en Prometheus, en l’autre, et j’errai à sa suite. Un groupe de tueur à gage était chargé de la descendre. Ils avaient déjà prévu les gros titres, une avocate tuée dans une guerre des gangs. Mais j’étais là, et j’étais bien plus rapide qu’eux, plus fort, plus rusé. J’étais une ombre un assassin, balançant mes shurikens avec une précision chirurgical, et tirant mes flèches dans le coeur de ces abrutis. Ils n’ont même pas eut le temps de comprendre ce qu'ils leurs arrivaient, qu’ils étaient déjà tous mort. La seconde fois que j’ai intervenu, c’est quand j’ai découvert qu’elle était black canary. Pour une fois c’était une guerre de gang dans un entrepôt, avec le justicier vert et toute son équipe. Je ne serais pas intervenu si je ne l’avais pas vu. Néanmoins, c’est une autre histoire, et je n’ai pas envie de la raconter maintenant.

Les larmes coulaient le long de ses joues et ça me fendait le coeur, il ne faut pas se mentir. Je n’avais pas réfléchi à quel point ça avait pu la détruire. Je m’étais sûrement dit qu’elle s’était réfugiée dans les bras d’Oliver, surtout maintenant qu’elle faisait partie de son équipe. Pourtant, si ça avait été le cas, elle aurait déjà dû remonter la pente. Vu l’absence des bouteilles d’alcool, je pense qu’elle a eu plus une tendance à sombrer dans l’alcoolisme comme son père, elle qui avait juré de ne jamais finir comme ça. Cela me désole. Elle devait sûrement se croire encore en train de rêver.


- Je suis bel et bien là Laurel, ce n’est pas un rêve.

Elle fait un pas puis deux, tout ce que je peux voir c’est ses larmes qui coulent le long de ses joues, elle est en larmes, brisés, je ressens toute la douleur qu’il y a dû avoir dans sa vie. Je comprends alors que c’est lié à ma mort, elle me dit qu’elle ne trouve pas ça amusant du tout et crois même que c’est un cauchemar. Je pose mon verre auquel j’ai à peine touché et je traverse la distance qui nous sépare pour la prendre dans mes bras. J’ai craqué, je laisse mes sentiments m’envahir, mais je ne veux pas qu’elle se brise devant moi. J’ai besoin de tout savoir, qu’elle me raconte tout.

- Moi qui croyait apparaître que dans tes rêves, après tout c’est toi qui hante les miens. Je suis vraiment là Laurel, ce n’est pas un rêve. Ou si c’est le cas, ce sera pour toi le plus doux des rêves.


Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Mar - 10:04


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
J’étais totalement perdu actuellement, ne sachant clairement pas si j’étais dans un rêve ou dans la réalité, tout ça semblais vraiment réel c’est une évidence mais il m’est arriver plus d’une fois de rêver de Tommy et que ça ait l’air plus que réel, plus d’une fois il me disait qu’il n’était pas mort, pas surprenant pour moi puisque avouons le beaucoup de morts reviennent à la vie ici dans cette ville… Regarder Oliver par exemple, puis Sara. Enfin oui j’ai toujours espéré qu’on me dise que Tommy n’étais pas vraiment mort, j’en ai souvent rêver et la en le voyant de nouveau devant moi j’ai la sensation que c’est de nouveau un rêve, different des autres, dans les autres il ne plaisante pas sur le fait qu’il ne pouvais pas attendre 5 ans comme Oliver l’avait fait lui même en quelque sorte. Tout ça en m’amuse clairement pas et je ne peux pas empêcher des larmes de couler sur mes joues, une fois de plus je ne peux que me dire que tout ça est peut-être réel, je sens mes larmes, dans les rêves on ne les sens pas. Alors ce pourrait-il que Tommy soit vraiment présent.

Cependant je niais clairement sa présence, je ne voulais pas croire qu’il était bel et bien là mais au moment ou il me dit pourtant que ce n’est pas un rêve, qu’il est bel et bien là. Je commence vraiment à y croire, bon sang si c’est un rêve qu’est ce qu’il est cruel… Qu’est ce qu’il me fait mal. Je ne cesse de me dire que si c’est un rêve, parfois j’arrive à le contrôler alors oui si c’est un rêve je veux que la lumière s’allume, ou je ne sais quoi enfin quelque chose qui me montre que c’est faux. Mais rien ne se passe, rien du tout hors mis le fait que Tommy soit encore la en face de moi. Alors oui ça doit être réel…

-Je commence à y croire…

J’avance de quelque pas vers lui, mais pas plus que deux, je sens mes larmes qui coulent de plus bel sur mon visage, il est vraiment là? Il est vraiment en face de moi. Je ne peux que dire que si c’est un cauchemars c’est pas amusant. Sa réponse me prouve une fois de plus qu’il est vraiment la et quand il fait les quelque pas qu’il reste entre nous pour me prendre dans ses bras je ne peux qu’être vraiment convaincu. Je retrouve cette place qui m’est si chère, mes larmes coulent encore plus mêlant joie et tristesse en même temps, la tristesse de tous ces mois qui se sont écouler sans lui, de cette dépression dans la quel j’ai sombre… Je ne peux que poser ma tête contre lui écoutant son coeur battre, son coeur qui me montre qu’il est en vie tout simplement.

-Tu es dans chacun de mes rêves Tommy, mais dans mes cauchemars aussi quand je te revoie mourir… Je ne veux pas que se soit un rêve… Je veux que tu soit là près de moi pour toujours…

Je lève la tête vers lui, une fois encore pour m’assurer que c’est bien lui, je ne peux même pas empêcher de venir poser l’une de mes mains sur sa joue sans le quitter des yeux.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Mar - 14:44
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Cela me faisait bizarre de revoir Laurel, surtout dans cette état. Je pouvais clairement voir qu’elle avait été brisée par ma mort. C’est vrai que j’avais surtout pensé à ma vengeance envers Oliver, c’était lui qui m’avait tout pris. C’était à cause de lui que je ne pouvais pas revenir à Starling City. Surtout après l’image qu’il a donné à mon père, comment les gens me regarderont si je revenais ? Non, je devais abandonner celui que j’étais avant, pourtant, une seule personne arrivait encore à faire le lien avec mon passé, Laurel Lance. Il y avait aussi Théa que je ne voulais pas blesser, après tout, j’avais appris que c’était ma demi soeur, c’est ce qui me reste de ma famille, avec mon enfoiré de père. Lui est le prochain sur ma liste, dès que j’aurai détruit Oliver, je pourrais me venger. Une fois mon oeuvre réalisé, je pourrais reprendre un semblant de vie. Dire qu’à une époque, j’aurai tout fait pour retrouver Oliver, je suis même parti en Chine, car des informateurs m’avaient signalé sa présence. Je sais aujourd’hui qu’il y était, et que c’était probablement lui qui m’avait kidnappé là bas. Désormais j’ai compris, je suis moi aussi devenu quelqu’un d’autre, quelque chose d’autre. Pourtant, Laurel avait besoin de l’ancien moi, celui qui est mort en la sauvant, celui que je ne pourrais plus jamais être.

J’allais devoir faire semblant pour l’instant, même si mes sentiments envers elle son sincère. Je devais me servir d’elle comme un pion pour percer la défense du justicier. Je ne pouvais pas encore en faire ma reine, bien qu’elle m’était précieuse. Je devais placer mes pions aux bon endroit. Pour l’instant, je devais me servir de la faiblesse émotionnel de Laurel pour pouvoir la manipuler. Je sais qu’elle me serait plus utiles si elle servait entièrement ma cause, mais je sais qu’elle a encore des sentiments pour Oliver, c’est ça que je dois détruire petit à petit, chacun de ses sentiments qu’elle a pour Oliver, pour que tout se transforme en haine. Pour l’instant, elle est enfin en train de comprendre que ce n’est pas un rêve. Elle commence à y croire, et dire que j’allais devoir lui faire oublier, ça me désolé presque.


- Fais confiance en ton coeur Laurel, tu sais au fond de toi que je suis pas un rêve.

C’est là qu’elle s’était avancé et que j’étais venu la prendre dans mes bras, pour lui faire comprendre que j’étais là, je me devais d’être rassurant, d’être le Tommy qu’elle connaissait. C’est là que j’aurai sa confiance, c’est là qu’elle pourra se livre à moi. Laurel se blottit contre moi, comme pour se persuader que j’étais bel et bien là, que je n’étais pas un rêve. Elle me dit que j’étais dans chacun de ses rêves et dans chacun de ses cauchemars, elle voulait que je sois avec elle pour toujours. Elle me caresse le visage, comme si elle voulait le redécouvrir. Je dépose mes lèvres contre les siennes et l’embrasse avec tendresse.

- Je peux rester ce soir, mais je ne peux pas encore rester auprès de toi, j’ai des obligations à faire pour ceux qui m’ont sauvé la vie. J’ai besoin de toi Laurel, que tu m’aides, pour qu’on soit à nouveau réuni.

Je savais qu’elle était prête à tout pour que je revienne auprès d’elle, j’allais devoir m’en servir.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Mar - 15:15


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Je ne comprend pas vraiment pourquoi Tommy était de retour ce soir, pourquoi spécialement maintenant en fait alors que s’il est en vie depuis tout se temps il aurai pu revenir plus tôt, surtout sachant à quel point on s’aime lui et moi. Non je suis loin de me douter de son plan pour détruire Oliver. Je suis même à des kilomètre de savoir ce genre de chose. Pour moi Oliver est un mec bien même s’il a tendance à m’énerver de plus en plus souvent. Mais de là à vouloir le détruire, pour moi je ne comprend pas. Surtout qu’il est là pour aider mais après tout pour le moment je ne sais rien de tout ça, pour le moment je me contente juste de réaliser que Tommy est bien réel en face de moi. Et c’est déjà vraiment beaucoup. Oui ça me demandais beaucoup, normalement j’avais tendance à ne pas montrer quand je n’allais pas bien, depuis la mort de Tommy et celle de ma soeur je fais souvent bonne figure devant les gens mais ce soir en face de Tommy je ne peux pas faire la fille forte, c’est l’homme que j’aime qui se trouve en face de moi, celui pour qui mon coeur s’est totalement briser quand il est mort. Comment ne pas craquer.

Je n’arrivais pas à détacher mes yeux de lui, par peur qu’il disparaissent, oui j’avais de plus la sensation que ce n’était pas un rêve, je ne pouvais que le croire de toute manière, pourquoi il me mentirai. Non ne soyons pas naïf, tout le monde mens un jour ou un autre je le sais bien mais j’ai envie de croire que Tommy ne pourrais pas me mentir, que Tommy n’est pas de ceux qui me voudrait du mal. En l’entendant je ne pouvais que me dire qu’il avait raison, mon coeur savais que c’était lui en face de moi sinon je ne me serai pas mise à pleurer. Mon coeur avait compris qu’il n’était pas mort avant que ma tête l’accepte tout simplement.

-Mon coeur le sais oui… Que tu es bien en face de moi.

Cependant j’avais tout de même peur, et bien entendu je ne pouvais que me poser de plus en plus de question, mais le fais te me retrouver dans ses bras stop tout, je retrouve ma place. C’est tout ce qui compte pour moi actuellement. J’entend son coeur battre, je le sens vivre et je ne peux que confirmer qu’il est bien là en face de moi, j’avais alors finis par relever la tête pour le regarder en caressant sa joue, oui comme pour imprégner de nouveau le souvenir de son visage que jamais je n’aurai pu oublier de toute évidence et quand il dépose ses lèvres sur les miennes je ne peux que répondre à ce baiser avec tout autant de tendresse en glissant mes bras autour de sa nuque. Oui je revis comme si moi aussi depuis qu’il avait disparu j’étais morte également. Mais ses paroles me ramène rapidement à la réalité quand il me dit qu’il ne peux pas rester avec moi plus d’une nuit, qu’il a une mission et qu’il a besoin de moi pour qu’on soit de nouveau réunis. Me contenter d’une seule nuit… C’est quasiment mission impossible…

-Qui ta sauver la vie et quel obligations? Dit moi ce que je dois faire pour que tu sois prêt de moi de nouveau?

Bien sur que j’’étais quasiment prête à tout pour qu’il revienne près de moi, pour toujours, j’avais trop besoin de lui dans ma vie. J’avais des tonnes de questions à lui poser cependant mais pour le moment je voulais juste qu’il m’explique pourquoi il a besoin de moi.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 8:47
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

J’aurai peut être dû attendre avant de réapparaître devant Laurel, j’aurai dû me douter qu’elle ne s’était pas complètement remise de ma mort, et que cela risquerait de la traumatiser plus qu’autre chose. Néanmoins, j’avais besoin de réponse pour pouvoir préparer mon plan, et seule elle est prête à me les donner sans concession. Je n’aime pas me servir de ses sentiments, surtout qu’ils sont réciproque, mais je n’ai pas le choix. Pour détruire Oliver, il fallait que j’infiltre ses rangs, et que j’y sème les graines de la trahison, ce sera plus ou moins facile avec le temps, mais je pourrais ainsi frapper un grand coup. Je sais que Laurel est un de ses points faibles, même si il le cache. Si j’arrive à la convaincre de le trahir, alors j’aurai le dessus physiquement et mentalement. Je me demande l’espace d’un instant les effets que ça aurait sur Laurel, ça pourrait être destructeur, et elle pourrait ne pas s’en remettre. C’est pour cela que j’allais devoir faire attention, c’est pour ça que je devais aller un pas avant l’autre. Néanmoins, j’avais précipité les choses, et pas assez réfléchi mon plan pour lui rendre visite, j’avais juste eu envie de la voir. Elle me manquait, et ça, je ne pouvais pas le cacher. J’étais peut être devenu le pire être qu’elle connaisse, et pourtant, je lui serai toujours fidèle. Comment me regarderait elle si elle apprenait que j’étais devenu un meurtrier ? Je ne devais pas y penser pour l’instant, je devais me focaliser sur l’objectif.

Je voyais bien qu’elle me fixait, comme si elle avait peur que si elle clignait des yeux je disparaitrais. J’aurai pu mettre fin à ce choc, j’aurai pu la faire replonger dans le sommeil, et lui faire oublier immédiatement ma venue, mais je pouvais pas me permettre de faire ça. Au fond, j’avais envie qu’elle sache la vérité, que je ne suis pas mort, même si cette vérité j’allais devoir l’enfouir au fond d’elle, et que je devrais la faire ressortir qu’au moment propice. Après, je devrais aussi commencer à jouer sur les nerfs d’Oliver, en attaquant régulièrement Théa, sans qu’aucun mal ne lui soit fait. De ce fait, il augmentera la surveillance de sa petite soeur, qui détestera ça, et qui de ce fait, haira Oliver. Mon plan sera parfait, mais je dois savoir où frapper, et Laurel et la seule qui connait la Arrow Team au complet. Elle me dit que son coeur savait que je me trouvais bel et bien en face d’elle.


- Je ne vais pas disparaître si tu cligne des yeux, je ne suis pas Flash.

Ah Flash, ce nouveau héros à Central City, tout le monde en a entendu parler, et il risque de me poser problème si il vient en aide à Oliver, je ne connais rien sur lui, et je n’ai pas vraiment les moyens de frapper le premier. Il faudrait que je fasse appel à la ligue, mais je n’étais pas sûr qu’ils puissent en faire grand chose, même si je peux les avoirs à mon entière dispositio. Je comptais travailler seul, je n’avais pas besoin de tous ces êtres sur mon dos. C’était assez compliqué comme ça, et puis, si j’agissais intelligemment, je pourrais détruire Oliver en minimisant les pertes. J’étais désormais dans les bras de Laurel, et j’avais déposé un baiser sur ses lèvres, j’avais l’impression de respirer à nouveau, de redevenir pendant quelques seconde, l’ancien moi. Je la serre contre moi quelques instant, qui me semble être une éternité. Néanmoins, je dois lui avouer que je ne peux pas rester, même si j’aimerai bien, il faut que j’accomplisse ma mission pour qu’on soit tout les deux réuni. De ce fait, une foule de question doit se précipiter dans sa tête, et je sens que je ne pourrais pas répondre à toute.

- Je ne peux pas encore t’en parler Laurel, ni te dire ceux qui m’ont sauvé la vie, ça te mettrait en danger. Pour l’instant j’ai besoin d’information, je sais que tu connais la véritable identité du justicier à capuche, et j’ai besoin que tu me dises tout ce que j’ai loupé ici.

Je ne pouvais pas lui dire comment je le savais, ni que je savais que c’était Oliver, je devais la jouer plus intelligemment. J’allais devoir lui donner quelques informations et lui faire oublier. Je devais aussi faire attention, si elle commençait à s'énerver, pleurer et ne plus se contrôler, j’allais devoir l’endormir et lui faire oublier. Néanmoins je ne voulais pas mettre son esprit à rude épreuve.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 11:40


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Tommy se tenait donc vraiment en face de moi, c’est quelque chose que j’ai du mal à croire mais je ne peux que confirmer au fur et à mesure que c’est bien lui, cependant je ne peux que constater certain changement, il est bien là devant moi mais ce n’est certainement plus le même, je ne retrouve pas sur son visage ce beau sourire, oui vous savez ce sourire qui m’a totalement fais craquer au final. Oui ce sourire là je ne le retrouve pas, je ne vois pas non plus ses yeux scintiller enfin il y a plein de détails qui me montre qu’il est different. C’est ce genre de détail qui fait que je me retrouve totalement perdu à ce moment là, pourtant je ne peux que ressentir ce soulagement énorme de le savoir en vie, je ne peux que me dire que la souffrance que j’ai vécu depuis sa mort va s’arrêter, que je ne vais vraiment plus avoir de raison de boire. Qu'il est de retour tout simplement, mais je me doute que tout ça n’est pas aussi simple. Je suis devenu Black Canary et je sais que ce détail aussi peu crée des soucis. Mais pour le moment je n’ai pas envie de penser à ce genre de détail. Pour le moment tout ce qui compte c’est Tommy et le fait qu’il soit là.

Je n’arrivais pas a le quitter des yeux, j’avais peur qu’il disparaisse de nouveau, même si je me disais qu’il était bel et bien là, j’avais peur que tout s’arrête et que de nouveau mon bonheur se retrouverai briser de nouveau. Je l’ai perdu une fois, je ne supporterai simplement pas de le perdre de nouveau voilà tout. Quand il me dit alors que je peux cligner des yeux et qu’il ne vas pas disparaitre comme Flash je ne peux que trouver ça étrange, enfin oui et non tout le monde à entendu parler de lui après tout comme tout le monde à entendu parler d’Arrow. Cependant ses paroles ne peuvent que me détendre tout de même quelque peu.

-J’ai tout de même peur de te voir disparaitre de nouveau. Et de me retrouver seule de nouveau.

Bien entendu j’ai du soutiens avec Théa par exemple mais je me sens tout de même seule quand je me retrouve chez moi le soir, c’est dans ses moment là qu’une bouteille deviens mon amie et que je tente de tout oublier. Enfin là le principale pour moi c’est que je me retrouve dans les bras de Tommy, cet endroit ou je me sens vraiment a ma place et vraiment bien, les larmes cesses de couler pour le moment, c’est une bonne chose et après ce baiser je me sens simplement revivre, comme si moi aussi au final j’étais morte dans l’éboulement de l’immeuble, enfin je suis morte en partie à ce moment là alors cette sensation de revivre est plus que vrai. Mais la suite de la conversation se trouve different. Tommy ne peux pas me dire des tas de chose sans me mettre en danger. Qu’est ce que c’est que ce délire, je ne comprend rien et le pire c’est quand il me dit qu’il a besoin d’informations, et qu’il me parle du justicier à la capuche… Arrow… Oliver… Je ne peux que me poser encore plus de questions pour le coup.

-Comment tu sais que je connais la vrai identité d’arrow? Et pourquoi tu as besoin d’informations sur lui?

Oui je suis quelque peu sur la défensive pour le coup comme je ne peux que me demander ce qu’il veux à Oliver pour le coup, nouvelle querelle entre mon ex et celui que j’aime? Et puis surtout ça me met aussi en danger vis a vis de Black Canary de lui donner des informations… Pas simple. J’ai envie de faire totalement confiance à Tommy, mais c’est tout de même compliquer la pour le coup.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 14:07
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Vas t’elle remarquer à quel point j’ai changé, que je ne suis pas revenu du paradi mais de l’enfer ? J’ai dû devenir un démon, j’ai du devenir comme Oliver, après tout seul un prédateur peut en tuer un autre. Néanmoins, si j’avais voulu, j’aurai pu mettre fin à la vie d’Oliver sans qu’il puisse comprendre. Pourtant, je veux le détruire, comme il m’a détruit, c’est lui qui m’a isolé de ce monde, c’est lui qui m’a fait quitté Laurel au moment où j’avais besoin d’elle. J’ai dû lui cacher le lourd secret du justicier, et dans cette suite d’évènement qui m’a plongé jusqu’à ces ténèbres. Je me rend compte que ce qui m’a plus détruit, c’est de voir Laurel embrassé Oliver, comme si j’avais été soudain effacé, mon coeur était tombé en miette ce jour là. Pourtant, j’avais voulu la sauver, je savais que son lieu de travail aller s’effondrer, je savais que je risquais de la perdre, et tout perdre en même temps. Alors, j’ai perdu ma vie en essayant de sauver la mienne. C’est là que j’ai compris que tous mes péchés m’avait poussé à tomber en enfer, à moins que ça soit le fait que je sois le fils d’un démon qui avait que j’ai rejoint les rangs des tueurs. J’ai du devenir quelque chose d'autre, et cela me fait peur, enfin fait peur à l’autre moi. J’ai l’impression d’être devenu fou, ou tout simplement deux versions de moi. Il y a l’ancien Tommy qui ne veut pas être Prometheus, et il y a moi Prometheus, le tueur. Ce qui nous relie, enfin notre plus grand point commun je dirais, c’est notre amour pour Laurel. C’est ce qui me rendait encore humain je pense. Je ne voulais pas devenir inhumain, je pense que j’avais encore besoin de ce lien pour comprendre Oliver et pour pouvoir le battre sur son propre terrain. Laurel était ma force et ma faiblesse.

Je n’avais pas réalisé le fait que je venais peut être de la perturber encore plus, et que je risquais peut être de la bloquer. De la perdre à nouveau dans ses méandre, je n’agissais pas de manière réfléchi, je n’arrivais pas à réfléchir en sa présence. L’ancien moi voulait reprendre le dessus. Celui qui avait pensé un instant, rien qu’un instant, à s’allier avec Oliver dans sa guerre, et lutter contre le crime, mais comment aurait il put le cacher à Laurel. Puis il s’était souvenu de ce baiser, de tout ces moments que son ami de toujours lui avait volé. Il m’a laissé reprendre le contrôle, même si je le perdais dès qu’il s’agissait de la femme que nous aimions. Si elle n’était pas là, tout serait plus facile et plus compliqué, je ne pourrais pas supporter de vivre sans elle. Pourtant, voudras t-elle encore de moi quand j’aurai fini ma vengeance ? Je ne devais pas y penser pour l’instant. Je devais l’apaiser, lui montrer qu’elle pouvait me faire confiance.


- Si tu veux être sûr que je suis bel et bien moi, on peut faire un poker.

Je lui souris, comme il lui aurait souri avant, je devais redevenir lui, tout en gardant mes objectifs. Je devais aussi faire attention, je ne voulais pas qu’elle sombre de nouveau dans l’alcool, elle avait besoin d’une vraie assistance. Je comptes bien faire attention, je compte bien la surveiller, et à chaque fois qu’elle croira faire une rechute, je serai là pour la rattraper, je serai là pour l’empêcher de sombrer dans l’alcool. Néanmoins, je suis venu dans un objectif et je ne peux pas laisser mes sentiments l’entraver. Néanmoins, j’ai pu sentir qu’elle était sur la défensive dès que j’ai parlé du justicier, d’Oliver tout simplement. Je suis sûr que ça n’aurait pas été lui, elle aurait eu la langue plus facile à délier. Après, je n’avais qu’à fouiller son téléphone si j’avais besoin de tout savoir. Je préfère lui faire un minimum confiance, c’est important pour la suite de mon plan.

- Je sais que tu es le Black Canary, tu sais, je n’ai pas pu te rejoindre tout de suite, mais j’ai toujours veillé sur toi. De ce fait, je sais aussi que tu fais équipe avec ce justicier. Je ne peux pas te divulguer d’information Laurel, j’ai juste besoin que tu me dises tout ce que tu sais. Fais moi confiance, aucun mal sera fait à ton équipe.

Mensonge, j’avais besoin de chacun des noms pour pouvoir frapper Oliver en plein coeur, et le bouquet final, c’est quand je retirerai mon masque devant lui. Ce sera la fin, et je verrai le désespoir dans ses yeux. Là, et seulement là, je pourrais porter le coup fatal.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 15:53


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
J’étais en plein conflit avec moi même actuellement, je ne savais vraiment pas ce qu’il se passait, enfin si j’avais Tommy en face de moi c’est certain mais un Tommy different de celui qui est mort pour me sauver, je revis encore et encore cette scène dans ma tête, cette scène me hante à chaque fois que je pense à lui sans avoir bu la moindre goute. je le revois alors que j’étais bloquer sous un bloc de ciments, je le revois me disant qu’il m’aime avant de réussi a le soulever, c’est le dernier moment que nous avons partager en quelque sorte comme il m’avait dit de sortir rapidement et le temps que je sorte l’immeuble s’effondrait sur lui, mon dieu comme j’ai pu hurler de douleur à ce moment, mon père a vraiment luter pour me retenir, oui vraiment ce jour la je suis en partie morte avec Tommy. Et du coup le Tommy que j’avais en face de moi me semblait tellement different, enfin après tout Oliver aussi quand il est revenu était different, c’est d’ailleurs après son retour que j’ai compris que jamais plus je n’aurai de sentiments pour lui, en plus de la tromperie, Oliver avait bien trop de secrets et j’en passe, maintenant je les comprends ses secrets mais le fait de refuser que nous fassions vraiment partis de sa vie… Bref je ne suis pas là pour penser à ce genre de chose mais bien à Tommy.

Je ne cessais de me demander ce qu’il lui était arriver à lui pour sembler si different, je me demandais s’il m’aimait toujours, si sa serai toujours nous deux jusqu’a la mort… Il est déjà mort alors forcément je ne peux que me demander tout ça… J’avais toujours besoin de Tommy, je refusais simplement de me dire que je pourrais aimer une autre personne après lui, pour moi c’était tout simplement inconcevable et si j’apprenais qu’il ne m’aimais plus, et bien… Et bien je ne sais pas ce que je deviendrai tout simplement. Mais Tommy me sort alors de ma réflexion pour me dit que si je souhaite être vraiment sur qu’il est bel et bien devant moi, nous pouvons faire un poker. Et suite à ces paroles je retrouvais enfin ce sourire sur son visage, ce sourire qui me fais sourire en retour. C’est lui tout simplement.

-Ton sourire me suffit à me montrer que c’est toi… Même si je ne suis jamais contre un poker avec toi.

Je souriais de nouveau rien qu’en le regardant, je retrouvais mes marques, je retrouvais ma place en quelque sorte, surtout quand je me retrouve dans ses bras, j’avais envie de nouveau que le temps se stoppe et qu’il n’y ait plus que lui et moi pour toujours. Cependant au fond de moi restais cette peur de sombrer de nouveau si jamais il disparaissait de nouveau, je fessais en sorte de faire taire cette peur mais ce n’était pas simple. Mais la conversation que nous avions par la suite ne pouvais que me faire oublier tout ça, encore plus quand il me dit qu’il sais que je suis black Canary, par reflex de protection en quelque sorte j’avais quitter ses bras et cette place qui étais plus que mienne pour de nouveau reculer de quelque pas. Même si il me disait qu’il avait toujours veiller sur moi tout ça ne peux que me faire peur pour le coup. Ma coeur avait envie de le croire quand il me dit qu’il ne fera pas de mal à mon équipe mais ma tête avait vraiment peur. Après tout si on s’en prend à Roy, Dig, Felicity ou encore Oliver je pense que j’en souffrirai. Je tiens à eux. pas autant que je tiens à Tommy mais ils sont tout de même comme ma famille.

-Je… je ne sais pas quoi penser Tommy, tu sais bien que je te fais confiance, je t’ai toujours fais confiance… Mais… Comment tu as su pour moi… Enfin tu dis que tu as toujours veiller sur moi mais … Ceux qui t’on sauver… Pourquoi il veulent des informations sur mon équipe si ce n’est pas pour la détruire… Ils sont comme ma famille… Je ne supporterai  pas qu’on s’en prenne à eux… J’ai déjà perdu trop de monde… Ma soeur et surtout toi…

Je ne sais vraiment plus quoi penser. Bien entendu que je pourrais croire Tommy les yeux fermer dans la logique des choses. Le vrai Tommy, l’ancien Tommy, celui que j’aime par dessus tout je le suivais les yeux fermer…

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 8:53
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

L’espace d’un instant, je me met à rêver, à rêver que je ne me suis pas fait mortellement blessé dans cet immeuble. Que j’avais demandé à Laurel sa main en sortant de ses ruines, qu’on s’était marié, et qu’on avait fui loin de Starling City, et elle n’aurait pas pris le risque de devenir le Black Canary. Si ça se trouve, ce monde existe dans un univers parallèle, et nous sommes heureux tout les deux. Sauf qu’on est dans cet univers, et on ne peut pas se marier, enfin pas maintenant. On ne peut pas accéder à ce bonheur mutuel, et ça jusqu’à que j’ai accompli ma vengeance. A la fin de cette guerre, soit je serai vraiment mort, soit Oliver le sera, mais dans les deux cas j’aurai gagné, je l’aurai détruit pour de bon. Je ne peux pas dire à Laurel que je suis Prometheus, déjà elle comprendra pas, parce que je n’ai pas commencé à frapper, et je ne veux pas qu’elle me regarde comme un monstre. Je suis fou d’elle, et je serai prêt, s’il le faut, à la kidnapper pour l’éloigner de la zone de combat, et qu’elle prenne aucun risque. Je m’en voudrais si il lui arrivait quelque chose à cause de moi. J’ai beau être devenu un monstre, c’est elle la gardienne de mon côté humain. Je ne savais pas si elle voudrait de moi longtemps, je dois lui cacher trop de chose alors que je déteste ça. Déjà le fait qu’elle sache pour Oliver et qu’elle se soit alliée avec lui me rend malade. Elle s’est associée avec un meurtrier, celui qui est responsable de ma mort.Je dois la vérité à Laurel, mais elle devra attendre, je ne peux pas lui dire tout maintenant.

Je devais commencer ma quête de vengeance plus tôt que prévu, plus vite j’en aurai terminé avec le justicier vert, et plus vite je pourrais retrouver les bras de Laurel. A moins qu’elle ne me pardonne jamais, alors, je devrais être plonger dans ma solitude. Comment la convaincre que je n’étais pas si différent alors que la ligue m’avait changé, elle m’avait transformé en tueur professionnel. J’avais déjà des victimes dans mes actifs, et je comptais pas m’arrêter là. La vie à un prix, et ça, je ne devrais pas l’oublier. Ma mission aussi en à un, si je n’élimine pas Oliver, si j’échoue, la ligue attaquera Starling City, et détruira Oliver comme je devais le détruire. Ce qui mettra la vie de Laurel en péril, et ça, je ne peux pas me le permettre. En tout cas, j’ai su trouver les mots justes pour lui redonner le sourire, et ça me faisait chaud au coeur, je me suis promis de la protéger et de l’aimer jusqu’à la mort. Je serai prêt à défier Ra’s en duel pour la sauver, elle est tout pour moi. Je l’aime sans condition, et je veux qu’on construise par la suite notre futur ensemble. Néanmoins, ce ne sera pas possible si le justicier à la capuche est en vie. Quel sourire tout de même, magnifique, magique, celui d’un ange, à ne point en douter.  


- C’est vrai que j’ai un sourire inimitable, je devrais mettre un copyright dessus, j’arriverai peut être à me faire de l’argent.

Quel drôle de sensation, j’avais l’impression, en retrouvant Laurel, que j’avais retrouvé mon chez moi, je me sentais en sécurité dans ses bras, à l’abri des malheurs du monde. J’avais l’impression que mes blessures guérissaient en sa présence. Je savais que c’était que pour une petite période, et je devais évoquer un sujet que je savais sensible. Oliver et son équipe, j’avais besoin de toute les informations sur eux. Je devais savoir où frapper, où je pourrais avoir le maximum de controle. Je savais dès ce moment là que j’allais devoir faire oublier à Laurel, elle est trop proche de sa nouvelle équipe, qu’elle considère comme sa famille. Si elle savait comment ça me faisait mal d’entendre ça, c’est comme si on me tuait une seconde fois. Néanmoins, je dois y faire face, j’ai besoin des informations, et si elle me les donne pas, je fouillerai dans son portable, je me ferai un dossier en béton, et je trouverai où frapper. J’ai déjà quelques doutes, mais j’ai besoin d’avoir l’équipe au complète. Je dois connaitre tout les points, toute les failles. Je ne peux pas attaquer Théa, elle est au courant de rien, elle ne sait même pas que je suis son frère. J’aimerai le dire à Laurel, mais ce n’est pas le bon moment.  

- Laurel, jamais je ne te ferais du mal. Puis, même avec une perruque, un masque, je peux te reconnaître. Je te connais par coeur, j’ai tellement souvent rêvé de ton visage, je t’ai souvent admiré pendant ton sommeil. Je peux te le jurer que tu ne perdras personne d’autre. Je t’aime, je te demande de me faire confiance, ce cauchemar sera bientôt terminé, et nous pourrons vivre ensemble. Je te le promet.

Je ne mens pas pour les autres, je ne comptes pas les tuer, je n’ai pas besoin de ça. Je peux les écarter autrement, ils seront mes pions, et je pousserai Oliver à tourner le dos à tout le monde, pour éviter les pertes, et c’est quand il sera aussi seul que moi, que je pourrais détruire le justicier et l’homme en dessous. Ce sera la fin.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 10:29


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Je ne cessais de me dire que tout aurais pu être different, si Tommy n’étais pas mort dans l’effondrement de l’immeuble en voulant me sauver, je n’ai jamais cesser de m’en vouloir, mon père m’avais dit de sortir rapidement, mais je suis rester plus longtemps que les autres voulant sauver le plus de choses possible, oui pour moi tout était de ma faute si Tommy a risquer sa vie pour moi. Je ne cesserai jamais de m’en vouloir, c’est aussi certainement pour cette raison que je me suis mise a boire, pour oublier cette petite voix qui ne cessais de me dire que je suis coupable, que si l’homme de ma vie est mort c’était uniquement à cause de moi, Oliver ma fuis avec ma soeur, Tommy est mort a cause de moi, voilà ce que cette voix ne cesse de me répéter. Et même encore maintenant en voyant Tommy devant moi elle reviens à la charge, je n’en peu simplement plus de l’entendre. ça me brise totalement le coeur. Je n’osais pas imaginer tout ce que Tommy avait du vive à cause de tout ça, il était revenu different et je m’en sentais terriblement coupable. J’avais simplement envie de prendre sa place mais je savais que c’était encore mon inconscience qui parlais à ma place. On ne cesse de me dire que je ne suis pas assez forte de toute manière donc a la place de Tommy et bien je serai simplement morte pour de bon.

Enfin je fessais en sorte de cesser de penser à tout ça sinon je pense que je finirai par boire le verre qu’il a poser sur la table, et je finirai certainement par vider une bouteille alors que je fais en sorte de ne plus faire ce genre de chose. A qui j’essaye de mentir là. Oui j’essaye de ne plus voir mais ce n’est pas aussi simple. Cependant me concentrer sur Tommy m’aide à ne pas craquer et surtout en voyant son sourire se dessiner sur son visage, ce sourire que je connais par coeur, je pourrais le dessiner les yeux fermer, ses yeux pétille quand il souris comme ça, ce sourire me rend encore plus folle amoureuse de lui. Je ne lui résiste pas tout simplement.Et bien entendu je ne peux que sourire moi aussi en retour, et encore plus quand il plaisante en disant qu’il devrai mettre un Copyright dessus pour se faire de l’argent.

-Ton sourire est unique personne ne pourrais avoir le même que toi, sinon je pense que j’aurai des soucis et que je serrais folle amoureuse de plein d’autre personnes. Mais ce n’est pas le cas. Il n’y a que toi.

Il n’y a que lui oui, c’est le seul que j’aime autant et jamais ça ne changera. Il était le seul a voir qui je suis réellement, le seul qui a totalement confiance en moi et bien entendu c’est totalement réciproque. Même quand il se met à me parler d’Oliver et de l’équipe, au fond de moi je ne peux que vouloir lui faire confiance, quand il me dit qu’il sais que je suis black Canary, qu’il me reconnais quoi qu’il arrive j’envie de lui faire confiance, mais j’ai tout de même peur qu’il arrive quelque chose à mes amis. Je ne sais pas qui la sauver, même si au fond de moi j’ai la sensation que c’est les même qui avaient sauver ma soeur pour au final vouloir la tuer par la suite comme elle voulais quitter la ligue. Si c’est eux je sais que je ne reverrai certainement jamais Tommy et ça ne peux que me faire froids dans le dos.

-Je sais que tu ne me fera jamais de mal, je n’en doute pas une seconde. Il n’y a que toi qui peu me reconnaitre aussi facilement, même mon père n’a pas vu la différence entre ma soeur et moi. Moi aussi je t’aime Tommy, a un point inimaginable. Je veux te faire confiance… De quel informations tu as besoin exactement…

De nouveau je fais un pas vers lui comme j’avais reculer quand il a parler de Black Canary, j’avais eu peur sur le coup mais pas de lui, simplement peur que d’autre personne sache que Sara était morte… Mais quant au informations qu’il voulait, je ne pouvais que me poser beaucoup de question. Je sais que beaucoup de personne veulent voir Oliver mort et je commence à me douter qu’au fond c’est ce que veux la ligue aussi… Et Tommy par conséquence.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Mar - 17:26
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Oliver est le responsable de tout cela, c’est à cause de lui que j’avais dû mentir à Laurel. Ce mensonge avait été trop lourd pour moi, et je n’avais pas réussi à m’en sortir. J’avais dû faire ce que je n’avais jamais pensé faire, quitter Laurel, et donc m’auto briser le coeur. Pourtant, j’ai toujours voulu veiller sur elle, malgré le faite qu’elle s’est vite retrouvée dans les bras d’Oliver. Lui, toujours lui, il m’avait tout pris, même la femme que j’aimais. Il s’est permi de revenir après qu’on l’ait cru mort, et faire sa loi, et tout reprendre. Il a détruit ma vie deux fois, quand il est parti sur ce bateau et quand il est revenu de cette île. La ligue m’a permis de sortir de l’enfer dans lequel il m’a plongé. Néanmoins, ils n’avaient pas d’emprise sur moi, et le prix de ma liberté, c’était tout simplement de promettre de ramener la tête de mon père au bout d’une pique. Cela ne me semblait pas trop compliqué. Ils savent juste que je veux d'abord m’occuper de ma vengeance personnelle, et ils peuvent le comprendre. De toute façon, Oliver Queen représente aussi une menace pour eux, et ils ne peuvent pas l’ignorer. Ra’s a été particulièrement clément avec moi, habituellement, on ne peut pas quitter la ligue comme ça, mais je n’ai pas le même rôle, je suis plutôt un consultant dans cette affaire. Chacun avait un intérêt dans cette union. Il m’a dit que si je réussissais ma mission et que je souhaiterais revenir, j’aurai un grand avenir dans la ligue. Je me demandais ce qu’il entendait par là, mais je n’avais pas vraiment envie de le savoir.

Pour l’instant, je devais rester focalisé sur Laurel, et sur rien d’autre. Si mes pensés se dispersent trop, je perdrais le vrai objectif de ma visite, et ça risquait de compliquer les choses. Déjà que Laurel est de nature très intelligente, De ce fait, la manipuler ne sera pas si facile que ce que je pensais. Il fallait qu’elle voit l’ancien Tommy, celui en qui elle a entièrement confiance, celui qui ne pourrait jamais la trahir. Pourtant, c’est ce que je suis entrain de le faire, mais je n’ai pas le choix. J’aimerai tellement l’orienté dans ma quête, faire en sorte qu’elle m’aide à détruire Oliver. Néanmoins, je ne sais pas si elle a toujours des sentiments pour lui, et de ce fait, mon plan pourrait se retourner contre moi. Au moins, j’arrivais encore à la faire sourire, et à plaisanter. Pas à pas, j’avancer dans sa confiance, tout ça pour pouvoir atteindre sa sensibilité et avoir son appuis. C’est l’art de la manipulation, et ça marche plus quand les gens vous font confiance. C’est ça que je devais utiliser, la confiance de Laurel pour arriver à mes fins. Alors je devais faire l’ancien moi, comme si toutes ses années à la ligue n’avait avancé à rien.


- Alors comme ça, il y a que mon sourire qui t’as fait tomber amoureuse de moi ! Je suis vexée ! Moi, tout m’a attiré en toi, que ce soit physique ou mentale ce qui fait que je ne pourrais jamais tombé amoureux d’une autre personne.

C’était sincère, il n’y avait qu’elle et personne d’autre que j’aimais. Je voulais faire ma vie avec elle, mais j’allais devoir attendre. Je devais avoir les informations sur Oliver, pour commencer à réfléchir sur un plan d’action. J’allais mettre plusieurs mois avant d’attaquer l’équipe à proprement parler, pour l’instant, j’avais déjà un premier plan en tête. Viser la liste de mon père, enfin pas précisément, mais je vais suivre la liste nom par nom, et m’attaquer des gens aléatoirement qui auront les initiales correspondante. Il faut que le justicier voit que je connais déjà tout de lui, et que je sais le moindre de ses secrets. Pourtant, il ne se doutera jamais que c’est moi, j’aurai plusieurs coups d’avance, et une multitude de fausse piste. Il fallait juste que je bouge mes pions au bons endroits. Le mieux pour moi, serait de prendre sa reine, celle qu’il aime. Je lui ferais ainsi tout perdre, comme il m’a fait tout perdre. Laurel me demanda de quel information j’avais besoin, j’avais un début d’ouverture, il fallait plus que je m’enfonce dedans.

- Je te reconnaitrais toujours, et moi je n’ai d'yeux que pour toi, alors je saurai vous différencier avec ta soeur. J’ai besoin des noms, apparemment le justicier a quelque chose qui leurs appartient. Après, je n’aurai plus qu’à tuer mon père, et j’aurai payé ma dette envers eux. Je pourrais enfin ressusciter aux yeux de tous, et vivre avec toi.

Je voulais lui montrer que la fin du cauchemar était à porté de main, et que c’était elle qui pourrait faciliter les choses, c’est elle qui permettra notre réunification.


Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mar - 10:46


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Pour moi la seule coupable dans l’histoire c’était moi, c’était de ma faute si Tommy était mort et je ne pouvais que me sentir coupable. S’il était obliger de faire je ne sais quoi pour moi c’était uniquement de ma faute, je m’en voulais vraiment beaucoup, mon inconscience m’avais une fois de plus jouer des tours et j’en payais les conséquences. En plus tout ça me rappelais forcément les dernières discussion que nous avions eu tout les deux, elles n’étaient pas forcément agréable sachant que c’était au sujet d’Oliver, j’avais fais l’erreur de re coucher avec lui alors que je savais clairement que l’homme de ma vie était Tommy, un gros moment de faiblesse qui nous avait fait beaucoup de mal c’est une évidence et je ne pouvais que m’en vouloir aussi de ce genre de chose, a cause de moi les deux meilleurs amis étaient en quelque sorte rentrer en conflit. C’est dingue quand on sais qu’Oliver ne m’aime clairement plus et que le seul qui n’a jamais cesser de m’aimer ce trouve être en face de moi actuellement.

Enfin pour le moment je ne pouvais clairement pas parler de tout ça à Tommy, je ne pouvais pas lui dire comme quoi je me sentais coupable de tout ce qu’il s’était passer, enfin je pourrais lui dire tout ça mais ce n’était pas le moment, j’avais déjà du mal à réaliser que tout ça n’était pas un rêve, il faut dire j’ai rêver plus d’une fois que Tommy était vivant, j’ai cru le voir plus d’une fois tellement j’avais mal sans lui. Et maintenant qu’il était bien en face de moi il me fallait un certain temps pour me rendre compte de tout ça. Mais son sourire me fais clairement ouvrir les yeux, la première fois que je l’ai vu sourire j’ai tout de suite craquer, malgré le fait que je soit avec Oliver à ce moment là, j’ai trouver qu’il était tellement charmant. Mais quand il me dit qu’il va être vexer si il n’y a que ça qui me fessais craquer pour lui. Mais ce n’est pas le cas. Cependant ses paroles me font sourire. Il est vraiment trop touchant quand il me dit que tout chez moi fait qu’il est tomber amoureux et qu’il ne pourra jamais aimer personne d’autre.

-Ne te vexe pas, ton sourire est la première chose qui ma fait craquer sur toi malgré le fais que j’étais avec Oliver à ce moment là mais après il n’y a pas que ça qui fait que je t’aime et qu’il n’y a que toi qui compte pour moi. J’aime ton intelligence, ta gentillesse et même ce côté bad boy que mon père déteste chez toi. Enfin pour faire simple j’ai tout simplement tout chez toi, Personne ne t’arrivera jamais à la cheville Tommy, il n’y a que toi et ça a toujours été le cas. Je suis amoureuse de toi, je t’aime comme jamais je n’ai aimer personne.

Et c’est clairement mon coeur qui parle à ce moment, et c’est bien entendu la pure vérité, Tommy est clairement la personne qui compte le plus à mes yeux. Mais la suite de la conversation me stresse pas mal je le reconnais, même si Tommy est la personne la plus importante pour moi, je n’ai pas envie qu’on s’en prenne à mon équipe et forcement ça ne peux que me faire peur même si Tommy ne cesse de me dire qu’aucun mal leur sera fait, mais il ne parle pas d’oliver en disant ça, et forcement je ne peux que craindre le pire pour lui. Mais tout de même je suis toucher quand il me dit qu’il me reconnaitra toujours et qu’il n’aurai jamais aucune hésitation en gros pour me reconnaitre. Il m’aime je n’en doute pas une seconde. En revanche donner les nom de mon équipe me dérange toujours un peu et savoir qu’il doit tuer son père me fais froids dans le dos. Tommy n’est pas un assassin pour moi.

-Je n’en doute pas une seconde, si tu me confondais avec elle je pense que je le prendrai certainement mal même si ma soeur comptais beaucoup pour moi. Les noms de tout les membres de l ‘équipe? Je ne vois pas ce que le justicier, Arrow, pourrais avoir qui leur appartiendrais… Tuer ton père? C’est une mission assez … Dangereuse et puis… Tu n’es pas un assassin Tommy… Tu es un homme bien, l’homme que j’aime est un homme fantastique…

Je ne peux pas m’empêcher de poser de nouveau a main sur sa joue pour la caresser doucement, oui pour moi Tommy n’est pas un assassin, tout le contraire même. C’est un homme bien. J’avais envie qu’il reste cet homme bien et bon…

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Mar - 9:46
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

Je ne devais plus penser au passé. Cela me mettait en colère, et ça me donnait envie de retrouver Ollie tout de suite et de lui planter une flèche entre les deux yeux. Je ne suis pas comme ça, je devais le détruire en toute minutie. Il était à moi, et je devais le frapper en plein coeur, comme il avait frappé dans le miens. C’est à cause de lui que j’ai cette soif de sang, cette envie de tueur, c’est à cause de lui que j’avais tout perdu. Alors le tuer tout de suite serait trop gentil pour lui. Non, je veux lui montrer qu’il détruit tout ce qu’il touche, tel un poison. Si il lui a fallu 5ans pour revenir, ce ne sera pas mon cas, je compte bien lui apprendre qu’en moins de temps que lui, je l’ai surpassé. De plus, si je suis mort, jamais il pensera à poursuivre un fantôme, et c’est à ce moment que je pourrais frapper le plus fort. Je devais le briser, comme il a briser ma vie. Néanmoins, si je pensais trop à lui, ma soif de sang allait reprendre, et je devrais commencer à “chasser” plus tôt que prévu. Néanmoins je devais me concentrer sur Laurel, ça calmera un peu mes pulsions. Bien que je pense que je vais faire des victimes dans la nuit.

J’étais devenu un véritable monstre, et j’avais l’impression que notre couple était devenu comme la belle et la bête, sauf que jamais je ne redeviendrais humain. Elle ne pourrait pas me faire reprendre le bon chemin, je pense l’avoir perdu depuis bien longtemps. Depuis que j’avais dû commencer à lui mentir. Je pense qu’au fond, j’étais jaloux d’Oliver, de ce qu’il était devenu. Maintenant, j’étais devenu comme lui, et je souhaitais que justice soit faite. Enfin, je savais désormais que Laurel m’aimait toujours malgré le fait que j’étais mort, et que je lui avait menti. Ceci me réchauffait le coeur, et ça me fît plaisir quand elle me dit que tout lui avait plus chez moi, et malgré le fait qu’elle était à cette époque avec Oliver. Pourtant, on a toujours su tout les deux que c’était impossible. Notre amour avait beau éclairer nos pas, j’avais toujours l’impressions que quelques chose venait le brisé. En faite pour être sincère, c’était plutôt Oliver qui m’a fait raté l’amour de ma vie. Je ne doutais pas d’une chose pourtant, c’est que le justicier qu’il était devenu avait toujours des sentiments pour elle. Je ne doute pas, par contre, que si il le voulait, il pourrait reconquérir son coeur, bien qu’elle me jura toujours le contraire. Je les ais bien vu s’embrasser ce soir là, et tout pourrait recommencer. Enfin, je dois éviter de trop y penser pour l’instant.


- Il n’y a pas que mon côté bad boy que ton père détestait chez toi. Je crois qu’il détestait aussi que j’étais un privilégié par ma naissance. Je crois qu’il détestait tout ce qui était riche. Ca me fait chaud au coeur tout ces compliments, je vais me mettre à rougir, malgré que j’ai toujours pensé que le rouge allait plus sur tes joues que les mienne. Je t’ai toujours aimé Laurel, et même dans la mort, la seule personne en qui je pensais c’était toi.

Je commençais à perdre patience, il faut pas que ma soif de sang prenne le contrôle tout de suite. Sinon, elle allait savoir quel monstre j’étais devenu. Pourtant, je lui avais parlé de ma seconde mission, tuer mon père, car c’était ce que j’étais maintenant, un meurtrier. C’était une de mes missions, et je n’avais pas peur de l’assumer. Mon père méritait de mourir, avant qu’il gâche d’autre vie, comme celle de Théa. Celle qui s’est révélée être ma demi soeur courrait plus de risque que n’importe qui. Malheureusement, ses deux demis frères étaient voués à s’entre tuer. Laurel voyait toujours le bien en moi, mais pourtant elle défendait toujours le justicier. Cela commençait à m’énerver.

- Ton père t’as confondu avec elle, et si moi je me trompe tu le prendrais mal ? Je trouve ça assez injuste. Enfin, ce qui me blesse le plus, c’est que tu protèges Oliver. Je sais qu’il est le justicier, je le sais depuis que mon père a failli mourir. C’est pour ça que j’ai rompu avec toi, car ce secret était trop lourd à porter Laurel. Et toi tu as toujours été attiré par lui et sa justice. Je le sais Laurel, tu le voyais en cachette, même toi tu me cachais des choses. Crois tu que je veux la mort d’Oliver, ou de ses proches ? Jamais je pourrais lui faire du mal, parce que ça ferait du mal à Théa et à toi. En ce qui concerne mon père, le fait qu’Oliver a voulu le tuer ne te choque pas, mais que je veux le tuer te gène ? Oliver fût le premier assassin, il faut croire que frôler la mort te pousse à prendre des vies. Laurel, je ne m’attends pas que tu cautionne mes actes, mais j’ai besoin de ton aide pour sortir de ce cauchemar. De plus, je sais de source sûr que Oliver n’a pas passé 5 ans sur l'île. Il t’a menti tellement de fois, alors qui te dit qu’il n’a pas volé quelque choses ?

J’étais peut être allé trop loin, j’en suis conscient, mais elle oubliera tout ça. Je n’ai pas le choix, elle ne voudra pas m’aider de toute façon.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Mar - 10:47


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Il fallait clairement que je cesse de penser au passer, oui ça me fessais bien trop de mal, mais ce n’est pas nouveau, il n’y a qu’a voir l’alcool que j’ai pu boire pour oublier tout ça, alors il est temps pour moi de ne plus penser à ce passer qui me détruit, au fait de me sentir coupable et j’en passe, comme on dit ce qui est fait est fait on ne peux pas revenir en arrière et tout effacer, sinon c’est ce que j’aurai fait, j’aurai remonter le temps et jamais je ne serai sortie avec Oliver, j’aurai écouter mon coeur et c’est avec Tommy que j’aurai été, et tout ça ne serai pas arriver. Sara serai peut-être encore en vie, Tommy ne serai certainement pas mort et j’en passe. Stop je ne pense plus à tout ça je viens de le dire. Je dois me concentrer sur ce moment présent. Sur Tommy qui se trouve en face de moi. Ce n’est pas un rêve il est vraiment là et je ne veux pas qu’il reparte, même si j’ai la sensation que sa sera le cas, mais comment vivre en sachant qu’il est vivant et loin de moi. ça aussi ça va me demander beaucoup de courage c’est évident. Et comment cacher cette information à tout le monde. Facile j’ai appris à mentir ces dernier temps. Je devrais m’en sortir comme toujours.

Mais bon pour le moment il n’est pas temps de penser à tout ça, la discussion qui avait lieu nous fessais parler de ce que j’aimais chez Tommy, son sourire n’étant clairement pas la seule et unique chose. J’étais sincère avec lui, je l’aimais certainement depuis toujours mais c'était compliquer à l’époque de me le faire comprendre, je ne savais vraiment pas pourquoi j’étais aller vers Oliver plutôt que vers Tommy. Ah oui je sais, je le voyais draguer toutes ces filles et je ne voulais pas être un nom de plus sur sa liste.

-Mon père déteste tout les hommes qui me tourne autour tout simplement, mais mon père à rapidement compris qu’en ce qui te concernais il ne pouvais rien faire. Tommy Merlyn qui rougis? J’aimerai voir ce genre de chose et là avec t’es paroles c’est moi qui risque de rougir c’est certain. Je ne pense qu’a toi à longueur de temps, je t’aime comme je n’ai jamais aimer.

Mais la suite de la conversation ne se passe pas vraiment comme prévu, je fessais en sorte de dire à Tommy que pour moi il n’était pas un assassin mais sa réaction me surprend clairement, il s’énerve  et tout ce qu’il dit ne peux que me blesser pour le coup. Cette fois je ne recule pas, j’accuse le coup. Quand il me parle du fait que je voyais Oliver en cachette mon coeur se brise de nouveau en milles morceau, de nouveau je sens les larmes monter. Je ne savais pas qu’il nous avait vu, et en plus ça ne s’est passer qu’une seule et unique fois. Une fois que j’ai regretter encore plus quand Tommy ma quitter juste après. Mais il était clair et net qu’il fallait que je réponde a toutes ces paroles, même si je suis blesser actuellement je ne peux pas rester sans rien dire. Il me blessais je ne pouvais que blesser en retour, c’est parfois comme ça que je fonctionne.

-Si tu me confond avec ma soeur c’est que tu n’es pas mieux qu’Oliver. Et je ne pense pas que se soit le cas. Tu te rend compte a quel point t’es paroles me font du mal? Comment tu peux croire que j’aime Oliver plus que toi? J’ai fais l’erreur une fois de craquer avec Oliver, une seule et unique fois que je regrette, il n’y a plus rien entre lui et moi en dehors de l’amitié.

Je m’arrête alors de parler pendant quelque seconde, fessant en sorte de retenir les larmes cette fois, je n’ai pas envie de pleurer de nouveau alors que je suis au plus mal pour le coup. Mais je reprend tout de même la parole.

-Oliver est un assassin, ou plutôt il l’était. Je ne l’ai jamais accepter et je ne l’ai jamais défendu. Il m’a sauver la vie plus d’une fois alors bien entendu je le protège. Mais toi… Toi savoir que tu veux tuer ton père, forcément je ne peux qu’être choquer, tu es quelqu’un de bien pour moi je te l’ai dit, tu n’es pas Oliver, tu n’es pas un assassin… L’homme que j’aime est quelqu’un de bien. Je m’en moque d’Oliver et de ces mensonges. Tout ce qui m’importe c’est toi… Mais ça j’ai l’impression que tu ne le comprend pas… Tu es trop focaliser par ta jalousie qui n’a pas lieu d’être… Si tu savais le nombre de fois ou je me suis dit que la meilleure solution pour moi était de te rejoindre dans la mort…

Ma voix se brise de nouveau, je n’arrive même plus à le regarder en face, ce genre de chose personne ne le sais, tout le monde pense que j’ai simplement sombrer dans l’alcool mais je ne fessais pas que ça…  Et c’est tout en gardant le regard baisser que j’ajoute simplement.

-Tu veux des nom … Très bien… Oliver mais tu le sais déjà. Moi mais sa aussi tu le sais. Roy Harpper, Felicity Smoak, et John Diggle. Voilà , tu les as. Fait ce que tu as à faire désormais.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Mar - 13:51
Je te pensais mort
ft. Laurel Lance

J’avais fait une erreur, et je savais que je risquais de la reproduire par la suite. Mes sentiments pour Laurel étaient simplement trop fort pour que je passe à côté. Du coup, je m’étais introduit dans son appartement, et au lieux de fouiller en toute discrétion, ce que j’aurai pu faire, non, j’ai fait du bruit, et je l’ai réveillé. J’aurai pu la faire dormir tout de suite, mais j’avais tellement besoin d’elle que je n’ai pas pu m’y résoudre. On m’avait appris à faire taire mes sentiments, mais dès que ça concernait Mademoiselle Lance, je me laissais emporter. Avec elle, Prometheus n’existait plus, il ne restait que Tommy. Pourtant, je savais que j’allais devoir lui faire du mal pour arriver à mes fins. C’était ça qui était le plus dur, et je savais que je ne pourrais pas m’en empêcher, j’ai cette soif de sang qui me rend agressif, et j’ai tellement changé. Je ne pensais plus au passé, je devais me diriger vers l’avenir, mais il y avait une chose qui me relie à mon passé, et dont je ne peux me défaire. C’est Laurel, et jamais je ne pourrais quitter mes sentiments pour elle. C’est ça le danger, elle seule peut me rendre mon humanité que j’ai perdu, il y a déjà longtemps. Néanmoins j’ai peur, j’ai peur que ma soif de sang reprenne le contrôle et que je la tue. Je ne peux pas la contrôler, et je ne sais pas si j’y arriverai un jour. Le seul moyen de la faire taire, c’est de l’assouvir, juste une victime, de manière régulière, et je suis sûr que l’amour de ma vie ne le comprendrait pas. Elle me voyait sûrement comme l’homme que j’étais avant, malgré le fait que j’ai changé.

Je m’étais laissé aller et j’étais redevenu l’ancien moi, discutant tout simplement avec Laurel, comme au bon vieux temps. Parlant d’un passé qui était très certainement révolu. On a même parlé de son père qui me détestait, et pas simplement moi, tout ceux qui s’approchait de sa fille en générale. Bien que je pense qu’il ne les trouvaient pas assez bien, et qu’il avait peur pour sa fille. Il avait peut être raison, je n’étais pas l’homme qui lui fallait dans sa vie, mais j’avais besoin d’elle, tout simplement. Elle avait réussi à me changer, mais désormais, même si j’étais devenu l’homme d’une seule femme, je ne pouvais plus être avec cette dernière. Voilà tragédie dans laquelle je dois désormais me résoudre à vivre.


- Je crois que si ton père avait pu, il aurait mis tout simplement tous tes prétendants en prison. Avec ou sans ton accord, et je pense que si tu ne tenais pas autant à moi, je me serais retrouvé derrière les barreaux. Je rougirais dès que tu as le dos tourné, je ne voudrais pas que tu t’y habitue. En tout cas, moi j’ai toujours adoré te voir rougir, je trouve que cela te rend encore plus jolie, bien que je pensais que cela était impossible. Laurel, j’ai tellement hâte de te retrouver vraiment, si seulement tu savais.

La fin de la conversation dérape, je suis allé trop loin. Je ne me contrôle plus vraiment, la soif de sang fait rage en moi. Je ne vais plus pouvoir garder le contrôle très longtemps. Comme je regrette ce que j’ai dit, mais je n’ai pas le temps de m’excuser. Il me faut ses éléments, pendant que je me contrôle encore un peu. Après, il allait falloir que je trouve quelqu’un à tuer, et soit cacher le cadavre pour pas qu’il soit retrouvé, soit commencer ma liste. Je ne pouvais pas répondre à mon interrogation pour l’instant, j’avais blessé Laurel, et maintenant je devais m’attendre aux représailles. Je ne me serai jamais douté que cela me ferait aussi mal. Je la voyais craquer devant moi, comme si tout son combat pour lutter contre son chagrin n’avait finalement servi à rien. Elle se brisait devant moi, et chaque mots renvoyait l’image de son coeur brisé. Elle me compare avec Oliver, me dit que pour elle je suis mieux que lui. Elle me demande si je me rends compte à quel point mes paroles lui font mal. Je le sais, et je serre les poings, je dois attendre qu’elle finisse, je ne peux pas l’arrêter tout de suite, alors qu’elle sur un point de rupture. Je sens qu’elle va me donner les informations que je veux. Laurel me répète encore que je ne suis pas un assassin. Si elle savait que je n’avais pas le choix, que pour ne pas devenir fou, il fallait que je tue, ce qui me faisait perdre mon humanité. C’était elle qui me ramenait vers la réalité, mais c’était trop tard. Pour ce soir, j’avais atteint le point de non retour. Elle croit que ma haine envers Oliver est de la jalousie, elle ne sait pas à quel point elle se trompe. Ce qui me fait le plus mal, c’est quand elle me dit qu’elle a voulu se suicider pour me rejoindre dans la mort. Je m’en veux tellement, même si ce n’était pas de ma faute, je ne pouvais pas la rejoindre au tout départ. J’ai dû attendre la fin de ma formation. Elle finit par me dire les noms de l’équipe au complet, j’avais enfin les éléments pour finir ma vengeance. J’avais mes cibles, bien que je ne comptais tuer personne.

- Je suis tellement désolé Laurel, je suis désolé pour les épreuves que tu as dû subir. Je suis désolé de te faire du mal. Je suis devenu autre chose Laurel, et moi je suis poussé à sombrer dans mon propres enfer. Je suis déjà devenu un meurtrier, c’était ça, ou perdre l’esprit. J’ai une soif de sang désormais qui me colle, et je ne pourrais pas m’en défaire. Ou en tout cas, je ne sais pas encore m’en défaire. On se reverra, ici, ou dans la rue, mais je dois te faire oublier. Sache que ce n’est pas de la jalousie que j’ai envers Oliver, c’est de la haine, et que tu es la seule qui me rattache à mon humanité. Je ne te demandes qu’une chose, vie. Je veux que tu vives pour nous deux, je vivrais par procuration à travers toi. Merci pour les noms Laurel, je ferais de mon mieux pour que ça se termine vite. Maintenants dors, et oublie, ce dont tu te souviendras ne fera partie que d’un rêve.

Je mis ma main sur sa tête et la rattrapa avant qu’elle tombe sur le sol. Je la rallonge sur le canapé et lui met la couverture dessus. Je l’embrasse tendrement, elle ne se réveillera que le lendemain. Je repose son téléphone à sa place, et je finis mon verre de whisky. Je range le tout, pour pas qu’elle s’en rend compte. Je finis par sortir dans les ténèbres de la nuit, et je marche dans des ruelles aussi sombre que mon âme. Le nom des cibles tournent dans mon esprit, quand un type vient me braquer avec son flingue, me demandant mon fric. Parfait, je vais pouvoir assouvir ma soif de sang.

Prometheus Administrateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 21

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Tommy Merlyn
Âge :: 28ans
Petit ami(e) :: Laurel Lance
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Alzufen signature

Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Mar - 14:45


     

The day I thought you were dead, my heart stopped beating also, that day I thought I'd die with you, since that time I just survive. I miss you so much, I'll give everything to keep you near me.
Je te pensais mort
Le bonheur d’avoir enfin retrouver Tommy s’était rapidement envoler pour faire face à cette tristesse de nouveau, même notre conversation du début s’effaçait avec celle qui avait suivi, Tommy avait vraiment changer, Tommy était devenu un assassin et ça je ne voulais pas m’y résoudre, si j’étais la seule qui pouvais lui redonner l’humanité qu’il avait perdu j’allais me battre pour ça, après tout ce ne serai peut être pas la première fois, je l’avais fais avec ma soeur si on peu dire. Et mes sentiments pour Tommy sont encore plus fort, plus vrai et plus important. Je voulais qu’il redevienne celui que j’ai aimer, qu’importe si il a tuer des personne au final, je voulais l’aider mais pour le moment je ne voyais pas comment, pour le moment il est trop obnubiler par sa vengeance au près D’Oliver, je ne comprenais vraiment pas cette envie de vengeance. Mais je n’avais vraiment pas eu le temps de répondre à Tommy, je n’avais pas eu le temps de comprendre que je me retrouvais endormis, et toute cette soirée s’effaça, enfin non pas totalement, je me souvenais uniquement d’avoir rêver de Tommy, une fois de plus… Je me souvenais qu’il m’avais demander de vivre pour nous deux, et forcément ça me brisais le coeur, je me souvenais de son sourire encore et toujours, enfin je gardais certain souvenir, mais pour moi tout ça n’étais qu’un rêve, un rêve vraiment étrange tellement il semblais réaliste.

Et cette sensation ne me quitte absolument pas le lendemain matin quand je me réveille toujours sur mon canapé. Je n’arrive pas à me sortir ce rêve de la tête. Pourtant je rêve souvent de Tommy oui mais ce rêve était different. Et c’est bien ce qui me fais le plus de mal dans l’histoire. Mais je vais devoir faire fasse, encore et toujours. Je vais devoir m’accrocher se sourire aux lèvres alors que mon coeur saigne tellement il a mal. Oui je dois vivre pour Tommy mais sans lui la vie n’est vraiment pas ce qui me faut. J’ai besoin de lui ce n’est pas nouveau, et ça ne changera simplement jamais.

Le réveille est brutal, douloureux et brutal. Douloureux certainement aussi parce que j’ai dormis sur le canapé et que même s’il est confortable ce n’est pas le top. J’y dort fréquemment mais je ne m’y fais pas forcement. Enfin pour faire simple cette nuit n’a pas été de tout repos et clairement cette nuit me donne de quoi réfléchir.

Laurel
&
Tommy

CODE BY MAY
The Black Canary
avatar
Messages : 277
Date d'inscription : 27/02/2017

Who are you ? ~
NOM & Prénom :: Lance Laurel
Âge :: 26 ans
Petit ami(e) :: Tommy Merlyn le seul l'unique
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


you was my reason to smile
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Je t'ai perdu je le sais, j'aurai tout donner pour toi mais ça n'aura servis a rien. Il est trop tard maintenant. Tu étais ma raison de sourire. ©️endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Catco World :: Administration :: Archives-